Les orthodoxes célèbrent le «samedi des lumières»

JérusalemLes pèlerins ont participé samedi à la cérémonie du «samedi des lumières» de la Pâques orthodoxe à Jérusalem.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des milliers de pèlerins ont participé avec ferveur à la traditionnelle cérémonie du «samedi des lumières» de la Pâques orthodoxe dans la basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem. Cet événement s'est déroulé sous la haute surveillance de la police.

Selon une porte-parole de la police israélienne, des dizaines de milliers de fidèles ont afflué au Saint-Sépulcre où, selon la tradition chrétienne, Jésus a été crucifié avant d'être mis au tombeau et de ressusciter. Toutes les portes d'accès à la Vieille ville ont été fermées pendant plusieurs heures à l'exception de la porte de Damas, où la foule des pèlerins s'est engouffrée avec difficulté.

Ce dispositif a contraint de très nombreux fidèles à patienter à l'extérieur des murailles de la vieille ville, dans le secteur à majorité arabe de la Ville Sainte occupée et annexée par Israël.

Moment fort du christianisme oriental ce rite millénaire, symbole d'éternité, de paix et de renouveau, a été suivi dans une église bondée, comme chaque année. Elle a été prise d'assaut par les pèlerins, en majorité d'Europe de l'Est, notamment de Russie, mais aussi de la communauté arabe orthodoxe de Terre Sainte.

Recueil de la flamme

Quelques bousculades se sont produites entre pèlerins et ecclésiastiques pour se faufiler aux meilleures places et voir la sortie de la flamme du Tombeau du Christ. Ce rituel remonte au moins au IVe siècle.

Au milieu de la liesse populaire et au son des cloches, les pèlerins se sont ensuite pressés pour recueillir la flamme qui, transmise de cierge en cierge, a enfumé le Saint-Sépulcre avant de parcourir les ruelles de la Vieille ville. Le «feu sacré» ou «feu nouveau» devait être ensuite porté en procession à Bethléem (Cisjordanie), lieu de naissance de Jésus d'après la tradition.

Une autre flamme sera embarquée à bord d'un avion pour la Grèce et les pays orthodoxes. La majorité des chrétiens de Terre sainte est de rite grec-orthodoxe.

Six Eglises

Le Saint-Sépulcre est géré par six Églises chrétiennes, les Grecs orthodoxes, les Catholiques de rite latin, les Arméniens apostoliques, les Coptes égyptiens, les Syriaques orthodoxes et les Ethiopiens orthodoxes. Chacune des Églises contrôle une partie soigneusement délimitée du bâtiment.

Dimanche, les orthodoxes, les protestants et les catholiques vont fêter le dimanche de Pâques, jour de la résurrection de Jésus, selon la tradition chrétienne. (ats/nxp)

Créé: 19.04.2014, 18h30

Articles en relation

Les victimes au cœur du Chemin de croix du pape

Rome François a prié vendredi dans la nuit au Colisée pour tous les précaires victimes de la crise, les enfants et femmes abusés et maltraités, les victimes de l'alcool et de la drogue. Plus...

Les célébrations du «Vendredi Saint» dans le monde

Pâques De Jérusalem aux Philippines, les chrétiens ont commémoré le «Vendredi Saint» et s'apprêtent à célébrer lundi la résurrection de Jésus Christ. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.