La crise indo-pakistanaise perturbe le ciel

Tensions La crise au Cachemire entre l'Inde et le Pakistan a entraîné la fermeture de l'espace aérien pakistanais mercredi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des dizaines de vols annulés. C'est une des conséquences de la crise entre l'Inde et le Pakistan ce jeudi.

L'autorité chargé de l'aviation civile du Pakistan (CAA) a averti que l'espace aérien resterait fermé au moins jusqu'à 13 heures vendredi heure locale (9 heures chez nous), ce qui perturbe l'un des principaux couloirs aériens entre l'Europe et l'Asie du sud-est. Thai Airways a par exemple annoncé sur Twitter avoir annulé presque 30 vols, soit des perturbations pour 5000 passagers. Mais la compagnie, après s'être vu opposer un refus de survoler l'Iran, a pu assurer de nouveau les liaisons jeudi, ses appareils ayant été autorisés à traverser la Chine.

L'entreprise «fournit toute l'assistance possible aux passagers bloqués à l'aéroport Suvarnabhumi pour leur permettre de rallier leur destination», et assure que les voyageurs qui avaient réservé sur les vols concernés par les perturbations «peuvent changer leur itinéraire sans surcoût».

Elle a par ailleurs indiqué vers 6h30 en Suisse qu'elle allait reprendre une activité normale à destination de l'Europe.

De son côté, Singapour Airlines a dû détourner des vols à destination de l'Europe en direction de Bombay et Dubai, alors qu'un vol pour Francfort a été annulé.

La crise entre les deux puissances nucléaires a suscité des inquiétudes, mais le Pakistan a fait savoir qu'il comptait relâcher vendredi le pilote indien qu'il avait capturé deux jours plus tôt, en «geste de paix».

Les autorités civiles pakistanaises ont annoncé avoir autorisé quelques vols au départ de Peshawar jeudi: un vol opéré par Emirates à destination de Dubai, un d'Air Arabia pour Ras Al Khaimah aux Emirats arabes unis et un de Qatar Airways à destination de Doha.

Des dizaines de vols annulés

Plusieurs compagnies ont en outre connu des perturbations depuis le déclenchement de la crise entre les deux pays voisins: Emirates a annulé une dizaine de vols et Qatar Airways n'a pu desservir Peshawar, Faisalabad, Islamabad, Karachi, Lahore and Multan.

Mercredi, Saudi Airlines avait aussi annoncé suspendre ses vols pour le Pakistan «jusqu'à nouvel ordre». En Russie, deux vols Russie-Vietnam ont dû faire demi-tour et un vol à destination de Bangkok a dû atterrir en Ouzbékistan.

Air Canada a suspendu ses vols pour Bombay et New Delhi, tandis que sept vols en provenance d'Istanbul et à destination du Pakistan ont été annulés. Pakistan International Airlines (PIA) a pour sa part annulé ses liaisons avec le Royaume-Uni, l'Espagne, l'Italie, le Canada.

Au Danemark, une télévision locale TV2 a rapporté que 25 étudiants étaient coincés à l'aéroport de Bangkok, l'une d'elle affirmant: «l'atmosphère n'est pas très bonne en ce moment, on essaie de garder le moral, mais c'est difficile». (afp/nxp)

Créé: 28.02.2019, 12h34

Articles en relation

Le Pakistan publie une vidéo du pilote capturé

Avions indiens abattus Les médias pakistanais ont diffusé les images d'un homme, visage en sang et yeux bandés, présenté comme le pilote d'un avion de combat indien abattu dans le Cachemire. Plus...

Combats aériens entre l'Inde et le Pakistan

Sous-continent indien L'Inde et le Pakistan ont chacun perdu un avion de combat lors d'affrontement dans la région disputée du Cachemire. Plus...

Des avions pakistanais dans l'espace aérien indien

Cachemire L'incursion des avions pakistanais au-dessus de la très militarisée ligne de cessez-le-feu au Cachemire survient au lendemain d'une «frappe préventive» de l'Inde au Pakistan. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.