Passer au contenu principal

CisjordanieUn Palestinien tué après avoir agressé un soldat

Les forces israéliennes ont abattu un homme qui a tenté de s'en prendre à l'un des leurs, mardi.

Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH).  (Vendredi 1er février 2019)
Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH). (Vendredi 1er février 2019)
AFP
Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)
Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)
Keystone
epa05806703 Palestinians hold photos depicting Israeli soldier Elor Azaria (L) and killed Palestinian Abd Fatah al-Sharif (C, back) during a protest in Hebron, 21 January 2017. Israeli soldier Sgt. Elor Azaria who fatally shot an unarmed and immobilized Palestinian man was sentenced to 18 months in prison on 21 February at a military court in Tel Aviv.  EPA/ABED AL HASLHAMOUN
epa05806703 Palestinians hold photos depicting Israeli soldier Elor Azaria (L) and killed Palestinian Abd Fatah al-Sharif (C, back) during a protest in Hebron, 21 January 2017. Israeli soldier Sgt. Elor Azaria who fatally shot an unarmed and immobilized Palestinian man was sentenced to 18 months in prison on 21 February at a military court in Tel Aviv. EPA/ABED AL HASLHAMOUN
AFP
1 / 150

Un Palestinien a été abattu mardi après avoir tenté de poignarder un soldat israélien près de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée, a rapporté l'armée israélienne.

«Un assaillant armé d'une couteau a tenté de poignarder un soldat israélien à un checkpoint à l'entrée du (village) de Bani Naïm. Les forces israéliennes ont riposté et ouvert le feu, tuant l'assaillant», a dit l'armée.

Il s'agit de la neuvième attaque ou tentative d'attaque du genre depuis vendredi, après une accalmie de plusieurs semaines.

Nouvelle flambée de violences

Jérusalem, les Territoires palestiniens et Israël sont en proie à des violences qui ont coûté la vie à 230 Palestiniens, 34 Israéliens, deux Américains, un Jordanien, un Érythréen et un Soudanais depuis le 1er octobre 2015, selon un décompte de l'AFP.

La majorité des Palestiniens tués l'ont été en perpétrant ou tentant de perpétrer des attaques anti-israéliennes, au couteau pour un grand nombre.

La reprise des attaques fait redouter à Israël une nouvelle flambée avec les grandes fêtes juives de Rosh Hashana, Yom Kippour et Souccot à partir d'octobre. En 2015, ces célébrations avaient été une période de vives tensions.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.