Le paludisme pourrait disparaître de 6 pays africains

Horizon 2020Un rapport de l'OMS l'affirme: la malaria pourrait être éradiquée de 6 pays africains d'ici 2020.

Prélèvement sanguin au Nigeria pour détecter le paludisme.

Prélèvement sanguin au Nigeria pour détecter le paludisme. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce lundi est la journée mondiale dédiée au paludisme, également appelé malaria. A cette occasion, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) publie un rapport. Il affirme que cette maladie, qui a tué 438'000 personnes pour la seule année 2015, pourrait être éradiquée dans six pays africains à l'horizon 2020.

L'un des objectifs du plan de lutte 2016-2030 contre le paludisme de l'OMS est d'éradiquer la maladie dans au moins 10 pays d'ici 2020.

«L'OMS estime que 21 pays sont en mesure d'atteindre cet objectif, parmi lesquels figurent 6 pays de la région Afrique, où le fardeau de la maladie est le plus lourd», selon un communiqué de l'Organisation mondiale de la santé.

Ces six pays sont l'Algérie, le Cap Vert, le Swaziland, le Botswana, l'Afrique du Sud et les Comores.

En Afrique du Sud, l'élimination de la malaria est un objectif national. En 2014, le pays a enregistré près de 11'700 cas, presque 6 fois moins qu'en l'an 2000 (64'000 cas).

Les cas de paludisme sont concentrés dans les régions frontalières avec le Swaziland, le Zimbabwe et le Mozambique.

Selon l'OMS, «avec une action ciblée et une coopération transfrontalière, l'Afrique du Sud a le potentiel d'éliminer la malaria en 2020».

En Amérique latine aussi

Parmi les autres pays qui peuvent atteindre cet objectif figurent la Chine, la Malaisie, la Corée du Sud, 8 pays d'Amérique Latine (Costa Rica, Belize, Salvador, Mexique, Argentine Paraguay, Equateur, Surinam), 3 pays du Moyen-Orient (Arabie Saoudite, Iran et Oman) et 4 pays d'Asie du Sud-Est (Sri Lanka, Bhoutan, Timor-est et Népal).

Dans un rapport publié le 20 avril dernier à Copenhague, son siège européen, l'OMS avait indiqué que l'Europe, l'Asie centrale et le Caucase ont éradiqué en 2015 le paludisme.

Le paludisme, affection qui provoque fièvre, maux de tête, frissons et vomissements, a touché 214 millions de personnes dans le monde, et en a tué 438'000 en 2015, selon l'OMS.

Aujourd'hui, cette maladie potentiellement mortelle, due à une piqûre de moustique infecté, touche en premier lieu l'Afrique subsaharienne.

«En 2015, 88% des cas de paludisme et 90% des décès dus à cette maladie sont survenus dans cette région», d'après l'OMS.

(afp/nxp)

Créé: 25.04.2016, 08h37

Articles en relation

Paludisme: Le plan de Londres et de Bill Gates

Santé Le Royaume-Uni s'associe à la Fondation Gates pour un effort sans précédent. Plus...

Paludisme: chute de 60% de la mortalité en 15 ans

Santé L'OMS et l'UNICEF se sont félicitées du fait que sur les 15 dernières années, 6,2 millions de vies ont pu être épargnées. Plus...

Un nouveau traitement prometteur contre la malaria

Epidémie Un groupe de chercheurs a identifié une molécule appelée DDD107498 qui s'est révélée efficace sur des souris infectées par le plasmodium, le parasite responsable du paludisme. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.