Passer au contenu principal

Paranoïa ou simple lubie? La tasse de Poutine au G20

Le président russe a apporté sa propre tasse de thé vendredi au dîner des chefs d'Etat. De quoi nourrir les interrogations.

Les images de télévision montrent Vladimir Poutine trinquer avec Donald Trump à l'aide de sa propre tasse blanche.
Les images de télévision montrent Vladimir Poutine trinquer avec Donald Trump à l'aide de sa propre tasse blanche.
Capture d'écran Twitter

Peur d'être empoisonné ou simple lubie d'un amateur de thé? Le président russe Vladimir Poutine a apporté sa propre tasse vendredi au dîner clôturant la première journée du G20, provoquant les interrogations des internautes au point de faire réagir le porte-parole du Kremlin.

Vendredi soir, au dîner des chefs d'Etat qui clôturait la première journée du G20, le président russe a été immortalisé en train de boire dans son propre verre, une tasse isotherme blanche, tandis que les dirigeants attablés autour de lui avaient de plus classiques verres à pied.

Les images de télévision montrent notamment Vladimir Poutine trinquer à distance avec son homologue américain Donald Trump, chacun étant assis de part et d'autre de l'hôte du G20, le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

L'image a immédiatement fait le tour des réseaux sociaux, certains internautes se demandant plus ou moins sérieusement si le président russe n'avait pas peur d'être empoisonné.

Empoisonnement

«Si vous aviez vu ce que j'ai vu, vous apporteriez votre propre tasse aussi», a commenté sur Twitter le compte parodique anglophone @DarthPutinKGB, référence aux accusations d'empoisonnement d'ex-agents secrets ou d'opposants dont a été plusieurs fois accusée la Russie ces dernières années, des accusations qui ont été réfutées par Moscou.

L'image n'est toutefois pas inédite: la tasse dans laquelle Vlaidmir Poutine buvait au G20, blanche et frappée des armoiries de la Russie, ressemble beaucoup à celle que le président russe avait la semaine dernière lors de son émission annuelle «Ligne directe» à la télévision russe.

Le Kremlin a de son côté rapidement désamorcé la polémique. «C'est parce qu'il boit du thé en permanence avec ce thermos», a expliqué son porte-parole, Dmitri Peskov.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.