Passer au contenu principal

Paris et Moscou sabordent la vente des Mistral

La France et la Russie scellent le sort des navires de guerre dont la livraison était bloquée pour cause de crise en Ukraine.

AP

Finalement, François Hollande et Vladimir Poutine sont tombés d’accord. Après des mois de négociations, les deux présidents ont mis un terme mercredi après-midi à un différend qui empoisonnait leurs relations. La marine russe ne prendra pas possession des deux navires de guerre ultramodernes de type Mistral construits à Saint-Nazaire et dont la livraison avait été suspendue par le président français pour cause de crise ukrainienne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.