Passer au contenu principal

Un pasteur dénonce «les ragots contre la nation hongroise»

La Hongrie fait figure de laboratoire du national-populisme. 24 heures a demandé un entretien au représentant du Jobbik, le parti d’extrême droite hongrois. Refus.

Le pasteur calviniste du Temple du retour (à la patrie), haut-lieu du parti Jobbik, a accepté de répondre par écrit à nos questions.
Le pasteur calviniste du Temple du retour (à la patrie), haut-lieu du parti Jobbik, a accepté de répondre par écrit à nos questions.
DR

Dans cette campagne pour les élections européennes du 22 au 25 mai, la Hongrie fait figure de laboratoire du national-populisme parmi les 28 pays de l’Union. C’est pourquoi, lors d’un reportage à Budapest, 24 heuresa demandé un entretien au représentant du Jobbik, le parti d’extrême droite hongrois. Celui-ci a catégoriquement refusé de nous rencontrer.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.