Le patrimoine ne s'arrête pas aux vieilles pierres

SauvegardePour l'Unesco, le patrimoine est aussi immatériel et constitue un «creuset de la diversité culturelle» à préserver face aux menaces des «processus de mondialisation».

En 2017, l'art du pizzaïolo napolitain a fait son entrée au patrimoine immatériel de l'humanité aux côtés d'autres trésors culturels.

En 2017, l'art du pizzaïolo napolitain a fait son entrée au patrimoine immatériel de l'humanité aux côtés d'autres trésors culturels. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Arts, traditions, savoir-faire, rituels, fêtes... peuvent entrer au patrimoine immatériel de l'humanité, comme récemment, la maestria du pizzaïolo napolitain ou le zaouli, musique et danse des communautés gouro de Côte d'Ivoire.

Car pour l'Unesco, «bien que fragile, le patrimoine culturel immatériel est un facteur important du maintien de la diversité culturelle face à la mondialisation croissante». Et «avoir une idée» des richesses culturelles d'autrui «encourage le respect d'autres modes de vie», souligne l'agence de l'ONU pour l'éducation, la science et la culture qui a adopté en 2003 le texte de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Les éléments peuvent être inscrits sur une liste représentative ou, s'il y a lieu, sur une Liste de sauvegarde urgente. Dans ce dernier cas, pourra aussi être déposée une demande d'assistance financière internationale.

Candidature commune pour le couscous

En 2017, des pratiques traditionnelles mongoles de vénération des sites sacrés -- interdites sous l'ère communiste -- ont par exemple intégré la liste de sauvegarde urgente. Tout pays peut déposer un dossier. Mais aussi un groupe de pays ayant en commun des pratiques sociales et culturelles.

Dans le cas du couscous, tradition culinaire effectivement partagée, les pays du Maghreb vont tenter en amont de se mettre d'accord pour une candidature commune.

Chaque année les dossiers doivent être déposés avant le 31 mars. L'Unesco vérifie dans les semaines qui suivent s'ils sont techniquement conformes et complets. En septembre, la liste des prétendants est arrêtée, dans la limite plus ou moins d'une cinquantaine. La priorité est donnée «à la sauvegarde» et aux dossiers portés par plusieurs pays, explique-t-on à l'Unesco.

Les propositions sont alors étudiées, dans l'année qui suit, par un comité de douze membres qui émet une recommandation. In fine, au mieux 20 mois à peu près après le dépôt du dossier, la décision est prise par le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel réuni tous les ans en fin d'année.

En 2018, ce Comité intergouvernemental se réunira du 26 novembre au 1er décembre à Port-Louis (île Maurice). (afp/nxp)

Créé: 13.02.2018, 10h57

Articles en relation

Le carnaval de Bâle inscrit à l'UNESCO

Suisse L'Office fédéral de la culture a annoncé jeudi que la manifestation avait obtenu son inscription sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Plus...

L'art du pizzaïolo napolitain reconnu

Unesco Faire valser la pâte dans les airs a fait son entrée au patrimoine immatériel de l'Humanité aux côtés d'autres trésors culturels. Plus...

Liste de l'Unesco: du vieux centre de Vienne à Hébron

Patrimoine universel Une trentaine de sites espèrent être reconnus pour leur «valeur universelle exceptionnelle», en Pologne, où se réunit dès lundi le comité de l'Unesco. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...