Le patron de Novartis rencontre Donald Trump

Etats-UnisLe président américain a critiqué les prix «élevés» des médicaments, ce qui avait fait réagir Joe Jimenez.

Joe Jimenez.

Joe Jimenez. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Donald Trump a reçu mardi les patrons de plusieurs grands groupes pharmaceutiques, dont Joe Jimenez de Novartis. Le président américain, qui a ardemment critiqué le secteur de la pharma ces derniers mois, leur a demandé de produire davantage de médicaments aux Etats-Unis, tout en baissant leurs prix.

Recevant à la Maison Blanche les patrons de Merck & Co , Novartis, Johnson & Johnson, Celgene Corp, Eli Lilly & Co et Amgen, ainsi que le chef du lobby de l'industrie pharmaceutique, Donald Trump a estimé qu'il était possible pour les Etats-Unis d'économiser «des dizaines de milliards de dollars» grâce à une baisse des prix et davantage d'innovation.

Le président américain s'est par ailleurs engagé à autoriser plus rapidement la commercialisation des nouveaux médicaments, précisant qu'il désignerait «très prochainement» le nouveau directeur de l'Agence fédérale du médicament (FDA), qui a autorité en la matière.

Jugeant qu'une partie de la production pharmaceutique a été délocalisée en raison de la «politique de dévaluation» monétaire d'autres pays, il a appelé ces pays à s'acquitter d'une «part juste» du coût de développement des médicaments.

Il a également demandé aux laboratoires de rapatrier leur production aux Etats-Unis et a promis de s'opposer à «tout ce qui pourrait compliquer l'entrée sur le marché» de nouvelles sociétés.

Lors de la présentation des résultats de Novartis la semaine dernière, Joe Jimenez avait confirmé son intention de rencontrer Donald Trump au plus vite.

A la Bourse suisse, l'action Novartis a perdu jusqu'à 0,75% après les déclarations de Donald Trump alors qu'elle évoluait dans le vert jusque-là. La chute n'aura duré qu'une dizaine de minutes, le titre retrouvant la zone positive rapidement. Le bon de jouissance de son concurrent Roche a lui évolué dans le rouge dès l'ouverture de la cotation. (ats/nxp)

Créé: 31.01.2017, 15h53

Articles en relation

Des forces anti-EI ont reçu des blindés de Trump

Syrie L'alliance arabo-kurde combattant le groupe Etat islamique (EI) en Syrie a annoncé avoir reçu des blindés américains ainsi que la promesse de l'administration Trump de «plus de soutien». Plus...

Et si les USA destituaient Donald Trump?

Etats-Unis La vague d'indignation n'en finit pas d'enfler contre le président. Certains estiment qu'il pourrait être destitué. Pas si simple que cela. Plus...

La visite d'Etat de Trump doit-elle être rétrogradée?

Royaume Uni Après que des millions de Britanniques eurent signé la pétition contre la visite du président US dans leur pays, un ex-diplomate suggère que cette rencontre devienne une simple visite officielle. Plus...

Donald Tusk: les propos de Trump «inquiétants»

UE Le président du Conseil européen a qualifié d'«inquiétantes» certaines déclarations de la nouvelle administration américaine. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.