Le patron du Secret Service prend la porte

Etats-UnisL'annonce du remplacement de Randolph Alles intervient au lendemain de celle du départ de la ministre de la Sécurité intérieure Kirstjen Nielsen.

Le départ de Randolph Alles a surpris les observateurs.

Le départ de Randolph Alles a surpris les observateurs. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le patron du Secret Service, la prestigieuse police d'élite chargée de la protection du président des Etats-Unis, va quitter prochainement son poste, a annoncé lundi la Maison Blanche. Ce départ surprend les observateurs.

«Le directeur du Secret Service, Randolph Alles (...) partira prochainement et le président Trump a choisi James Murray, qui a fait sa carrière au sein de l'USSS, pour le remplacer à partir de mai», a indiqué Sarah Sanders, porte-parole de l'exécutif américain.

Cette annonce intervient au lendemain de celle du départ de la ministre de la Sécurité intérieure Kirstjen Nielsen. Fort de plus de 6500 hommes et femmes, le Secret Service est rattaché à ce ministère.

Elle intervient aussi dix jours après l'interpellation d'une Chinoise qui s'était introduite, en possession de plusieurs téléphones et d'un «logiciel malveillant», dans le club de Mar-a-Lago en Floride où le président Donald Trump passait le week-end. Interrogé mercredi sur cet incident, M. Trump n'avait émis aucune critique sur le Secret Service.

Au-delà de celle du président lui-même, le Secret Service est aussi responsable de la sécurité à vie des anciens présidents et vice-présidents, de leurs familles, des candidats à la présidentielle et des chefs d'Etat et de gouvernement étrangers en visite officielle. (ats/nxp)

Créé: 08.04.2019, 21h06

Articles en relation

La ministre de la Sécurité intérieure remplacée

Etats-Unis Donald Trump a annoncé dimanche le remplacement de la ministre de la Sécurité intérieure, en charge de la politique migratoire. Plus...

Trump ne livrera «jamais» ses déclarations d'impôts

Etats-Unis Le président américain a opposé une fin de non-recevoir à la demande des démocrates de connaître sa situation fiscale. Plus...

Trump à la frontière: «On est complet»

USA-Mexique Le président américain s'est rendu vendredi à Calexico, à la frontière mexicaine, où il a inspecté un tronçon de mur. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.