Le patron d'UBS mise sur la Chine et les Etats-Unis

FinanceSergio Ermotti est optimiste sur ces deux territoires, mais plus inquiet sur le Vieux Continent.

Le directeur général d'UBS, Sergio Ermotti, le 2 février 2016 à Zurich.

Le directeur général d'UBS, Sergio Ermotti, le 2 février 2016 à Zurich. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le directeur général (CEO) d'UBS Sergio Ermotti veut développer les activités de la banque en Chine et aux Etats-Unis. En Europe, le patron du numéro un bancaire helvétique se dit inquiet de la stagnation économique.

«Au cours de ces trois à cinq prochaines années, les Etats-Unis et la Chine demeureront notre principal marché de croissance», explique samedi le patron de l'établissement financier dans une interview au journal alémanique Neue Zürcher Zeitung.

Aux Etats-Unis, la banque réalise un bénéfice annuel avant impôts de plus d'un milliard de francs. Mais le CEO veut encore aller plus loin. «La coopération entre la gestion de patrimoine, la gestion d'actifs et la banque d'investissement commence seulement à porter ses fruits», poursuit-il.

Gamme de produits plus large

L'objectif d'UBS aux États-Unis est de renforcer sa position et de devenir le meilleur gestionnaire d'actifs non américain. Ce but sera atteint principalement grâce à une gamme de produits plus large et à l'utilisation de canaux numériques, selon Sergio Ermotti.

Sur le marché européen, la banque continue de lutter. Elle se développe en Europe seulement parce qu'elle gagne des parts de marché de la concurrence et bénéficie de la consolidation dans le secteur de l'industrie. «En Europe, l'économie ne se développe pas, et là où il n'y a pas de croissance, il n'y a pas de richesse non plus», explique le patron de l'institut bancaire.

Quant à la question de savoir si Sergio Ermotti sera toujours à la tête de la banque dans cinq ans, ce dernier ne se prononce pas: «J'aime mon travail et il y a encore beacoup à faire. Par conséquent, je ne me donne aucun horizon de temps», conclut-il. (ats/nxp)

Créé: 17.12.2016, 06h37

Articles en relation

UBS recherche des opportunités d'acquisitions

Banque Le directeur général Sergio Ermotti a reconnu que la banque souffrait d'un environnement difficile au troisième trimestre. Plus...

Sergio Ermotti a été davantage payé en 2015

UBS Le directeur général a vu sa rémunération bondir de plus de 3 millions. Les autres directeurs ont également été gâtés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...