Un pédiatre diffusait de la pédopornographie

ArgentineUn pédiatre argentin a été arrêté par la police pour diffusion de pornographie infantile.

Le médecin était un chef de service de l'hôpital pédiatrique public Garraham de Buenos Aires, un des plus réputés d'Amérique latine.

Le médecin était un chef de service de l'hôpital pédiatrique public Garraham de Buenos Aires, un des plus réputés d'Amérique latine. Image: Google Maps

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un pédiatre d'un prestigieux hôpital d'Argentine a été arrêté car il est soupçonné d'appartenir à un réseau de pornographie infantile, a annoncé jeudi la ministre argentine de la Sécurité Patricia Bullrich.

«Pour remonter jusqu'à ces criminels, il a fallu percer des cryptages sophistiqués qui protégeaient les images d'abus entre adultes et enfants», a déclaré la ministre. En collaboration avec le FBI, les autorités argentines ont effectué 40 perquisitions et ont saisi du matériel informatique, et cinq armes.

Le médecin était un chef de service de l'hôpital pédiatrique public Garraham de Buenos Aires, un des plus réputés d'Amérique latine. Les enquêteurs ont découvert chez lui 135 vidéos pornographiques mettant en scène des enfants.

Certaines vidéos sont filmées dans ce qui ressemble à un cabinet de consultations médicales mais, a précisé la ministre, «il n'est pas confirmé que des vidéo ont été filmées à l'Hôpital Garraham». (afp/nxp)

Créé: 31.05.2019, 03h12

Articles en relation

Pédophile présumé arrêté à Zurich

Crime Un homme de 44 ans a été arrêté alors qu'il amenait sa petite fille de trois ans à un rencard sexuel. Plus...

Pas d'aide sociale pour un pédophile à l'étranger

Suisse Un septuagénaire vivant au Cambodge a purgé une peine de prison pour pédophilie. Il a été débouté de sa demande d'aide sociale. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.