Peine de mort pour des attentats dans des églises

EgypteUn tribunal militaire égyptien a condamné à mort 17 personnes pour des attentats contre des églises en 2016 et 2017. La prison à perpétuité a été prononcée à 19 reprises.

La communauté copte, une des plus discriminées au monde, est régulièrement la cible d'attentats.

La communauté copte, une des plus discriminées au monde, est régulièrement la cible d'attentats. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dix-sept personnes ont été condamnées à mort jeudi par un tribunal militaire, pour des attentats contre des églises en 2016 et 2017 ayant fait 74 morts au total, a-t-on appris de sources judiciaire et sécuritaire. Ces attaques avaient été revendiquées par le groupe Etat islamique (EI).

Par ailleurs, selon les mêmes sources, 19 personnes ont été condamnées à la prison à perpétuité et 10 autres à des peines de 10 à 15 ans d'emprisonnement, dans ce dossier concernant les attentats du Caire, en décembre 2016, et de Tanta et Alexandrie (nord), en avril 2017. Ces 46 accusés ont été reconnus coupable du meurtre de 74 personnes et de tentative de meurtre de 152 autres, présentes sur les lieux au moment des attentats, ont ajouté ces sources.

Les poursuites ont été abandonnées contre deux personnes, décédées pendant la procédure. Peu après l'annonce du verdict jeudi, l'ONG Amnesty International, qui dénonce régulièrement la répression exercée en Egypte par les autorités, a réagi dans un communiqué.

Il n'y a «aucune justification» aux attentats ayant visé les églises coptes mais «prononcer une peine de mort collective après un procès militaire injuste ne dissuadera pas (les auteurs) de futurs attentats», a estimé Amnesty. (afp/nxp)

Créé: 11.10.2018, 14h12

Articles en relation

Sissi va pouvoir surveiller les réseaux sociaux

Egypte Une loi va permettre au gouvernement égyptien de surveiller tous les comptes sur les réseaux sociaux ayant plus de 5000 abonnés. Plus...

L'UE dénonce les arrestations d'opposants

Egypte L'Egypte a enregistré ces dernières semaines un «nombre croissant d'arrestations de défenseurs des droits de l'homme». Ces pratiques ne sont pas du goût de l'UE. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...