Passer au contenu principal

Le Pen «assume totalement» son plagiat

La candidate à la présidentielle française assume d'avoir repris, sans le citer, de larges pans d'un discours du conservateur François Fillon

Marine Le Pen était sur TF1 ce mardi 2 mai 2017.
Marine Le Pen était sur TF1 ce mardi 2 mai 2017.
AFP

«J'assume totalement ce clin d'oeil et puis ce buzz, disons-le, puisqu'il n'y a que ça qui vous fait courir», a déclaré mardi Mme Le Pen sur la chaîne télévisée TF1. «Du coup, c'est pas mal, parce que ce discours, il a été entendu des centaines de fois», a-t-elle ironisé.

«Nous avons avec les électeurs de François Fillon, c'est vrai, en partie la même vision de la France, de sa grandeur, du rôle qu'elle doit avoir dans le monde», a ajouté la candidate, donnée perdante dimanche face au centriste Emmanuel Macron et qui cherche en cette fin de campagne à convaincre les déçus du premier tour, les indécis et les abstentionnistes.

«Grossière» tentative

Lors d'un discours devant des milliers de personnes lundi, la candidate a repris pratiquement mot pour mot de larges pans d'un discours de François Fillon (20% de voix au premier tour) datant de la mi-avril, un plagiat dénoncé par le parti de droite Les Républicains comme une «grossière» tentative d'«acheter» les électeurs.

Interrogée sur TF1 sur le côté «un peu cavalier» du procédé, Mme Le Pen a répondu: «si je ne l'avais pas fait, vous n'en auriez pas parlé. On vous connaît tellement bien, on sait comment ça marche», a-t-elle ajouté dans une critique des médias.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.