Passer au contenu principal

Les personnes impliquées rendront des comptes

A la suite du discours de Recep Edorgan, le régime saoudien a certifié mardi que tous les commanditaires du meurtre de Khashoggi seront punis.

Le gouvernement saoudien a déclaré mardi que toutes les personnes impliquées dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi au consulat du royaume à Istanbul devront rendre des comptes, «peu importe qui elles sont».

«Des mesures ont été prises par le royaume pour découvrir la vérité et punir les personnes qui ont failli à leurs responsabilités», ainsi que celles «impliquées directement» dans le meurtre, «peu importe qui elles sont», selon une déclaration relayée par l'agence officielle SPA à l'issue de la réunion hebdomadaire du gouvernement saoudien.

Cette déclaration a été publiée peu après que le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé au jugement à Istanbul des meurtriers présumés de Jamal Khashoggi et insisté sur le caractère soigneusement «prémédité» du crime, contredisant la version avancée par Ryad ces derniers jours.

«La conscience internationale ne sera apaisée que lorsque toutes les personnes impliquées, des exécutants aux commanditaires, auront été punies», a déclaré M. Erdogan.

Jamal Khashoggi était entré le 2 octobre au consulat saoudien à Istanbul pour des démarches administratives et n'en est pas ressorti vivant. Selon des responsables turcs, il a été «sauvagement» tué au consulat par une équipe de 15 agents saoudiens venus spécialement de Ryad.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.