Plaidoyer des scientifiques pour l'environnement

Changement climatique «Il faut agir vite et de manière ambitieuse». Tel est le message des scientifiques et experts ayant débattu pendant 4 jours au siège de l'Unesco à Paris.

Cet appel a été lancé lors d'une déclaration ponctuant quatre jours de débats au siège de l'Unesco à Paris, avec quelque 2000 experts de près de 100 pays. (photo d'illustration/archives)

Cet appel a été lancé lors d'une déclaration ponctuant quatre jours de débats au siège de l'Unesco à Paris, avec quelque 2000 experts de près de 100 pays. (photo d'illustration/archives) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Produire de l'énergie différemment, optimiser sa consommation dans les transports et le bâtiment, réduire la déforestation et transformer l'agriculture: pour réduire les menaces liées au réchauffement de la planète, les scientifiques ont appelé vendredi à agir vite et de manière «ambitieuse».

Cet appel a été lancé lors d'une déclaration ponctuant quatre jours de débats au siège de l'Unesco à Paris, avec quelque 2000 experts de près de 100 pays, à moins de cinq mois de la conférence climat (COP21). Celle-ci doit être un tournant décisif dans la lutte contre le changement climatique.

«2015 est une année cruciale»

«Le changement climatique est un défi déterminant au XXIe siècle» et «2015 est une année cruciale pour réaliser des progrès», écrivent 36 éminents chercheurs, représentant le comité scientifique de la conférence de l'Unesco.

Les impacts du changement climatique en cours, dont la vitesse est inédite, ont «déjà touché chaque continent, de l'équateur aux pôles, des montagnes aux côtes», soulignent-ils. Et de rappeler que les modifications du système climatique favorisent les événements extrêmes (vagues de chaleur, fortes précipitations, feux de forêts, sécheresses, fonte des neiges et des glaces).

Chaque région du monde peut être affectée

L'élévation du niveau des mers, l'acidification des océans, la migration rapide d'espèces marines, le déclin d'autres, la modification de rendements agricoles sont également des conséquences du réchauffement et leur ampleur sera décuplée si la hausse du thermomètre mondial se poursuit au rythme actuel.

Le réchauffement a «le potentiel d'affecter chaque région du monde, chaque écosystème et de nombreux aspects de l'activité humaine», préviennent les chercheurs. La plupart sont membres du groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (Giec), qui fait référence.

Le monde est donc à un tournant et «chaque nation a un rôle à jouer», poursuivent-ils. En décembre, 195 nations doivent conclure à Paris un accord universel engageant tous les pays - qu'ils soient développés, émergents ou en voie de développement - vers un modèle économique de moins en moins basé sur les énergies fossiles (gaz, charbon, pétrole). (ats/nxp)

Créé: 10.07.2015, 15h54

Articles en relation

Climat: les scientifiques veulent passer du constat à l'action

Paris A 5 mois de la conférence de Paris sous l'égide de l'ONU, les scientifiques rappellent qu'il n'est pas trop tard pour juguler le réchauffement de la planète. Plus...

Climat: la Suisse doit faire plus

Rapport d'experts La politique climatique du Conseil fédéral va dans la bonne direction mais pas assez loin, selon un groupe d'experts qui conseille au gouvernement de revoir la taxe sur le CO2. Plus...

«Aucun pays n'est épargné par le réchauffement climatique»

Environnement La ministre de l’Environnement Ségolène Royal lance la «bataille de Paris» pour le climat. Plus...

Pétition pour une Suisse verte

Climat Une requête pour sauver le climat a été remise au Conseil fédéral ainsi qu'au parlement. Plus...

Climat: Hollande et Merkel veulent un accord «ambitieux»

Berlin Les dirigeants allemand et français sont résolus à déployer tous les moyens pour parvenir à un accord sur le climat à la fin de cette année à Paris. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...