Passer au contenu principal

Polémique: le secrétaire de Benoît XVI écarté

Après la publication d'un livre polémique sur le célibat des prêtres, un proche du pape émérite a été «mis en congé».

L'archevêque allemand Georg Gänswein n'a pas été vu depuis plusieurs semaines auprès du pape.
L'archevêque allemand Georg Gänswein n'a pas été vu depuis plusieurs semaines auprès du pape.
Keystone

Le secrétaire particulier du pape émérite Benoît XVI, au coeur d'une polémique autour d'un livre sur le célibat, a été écarté selon un journal allemand, le Vatican préférant parler d'allègement de ses fonctions.

L'archevêque allemand Georg Gänswein est normalement chargé en tant que «préfet de la Maison pontificale» - poste d'une grande visibilité - d'organiser les audiences du pape en exercice François, accompagnant fidèles ou chefs d'Etat. Mais le prélat de 63 ans n'a pas été vu depuis plusieurs semaines dans cette fonction.

«Mis en congé»

Le journal bavarois «Tagespost» - proche de l'archevêque qui lui avait accordé un rare entretien le 17 janvier - affirme qu'il a été mis en congé, sine die. «Le secrétaire privé du pape émérite reste à la tête de la préfecture, responsable des audiences publiques du pape, mais il est mis en congé pour accorder plus de temps à Benoît XVI», écrit le journal, qui explique cette mise à l'écart par la sortie très controversée d'un livre co-signé par le pape émérite et le cardinal guinéen ultra-conservateur Robert Sarah.

«Son absence de certaines audiences au cours des dernières semaines» est liée à une «redistribution ordinaire de divers engagements et tâches du préfet de la Maison pontificale, qui comme vous le savez est également le secrétaire personnel du pape émérite», a minimisé le directeur de la salle de presse du Vatican, Matteo Bruni, sollicité par l'AFP.

Thème brûlant

Mgr Gänswein est chargé du bien-être du pape émérite Benoît XVI, 92 ans, décidant aussi de ses rendez-vous dans son monastère de la Cité du Vatican, où il vit à ses côtés. La sortie à la mi-janvier en France d'un ouvrage défendant avec force le célibat des prêtres, thème brûlant de l'Eglise, a suscité de nombreuses interrogations sur sa paternité. Intitulé «Des profondeurs de nos coeurs», il montre en couverture les photos de Benoît XVI et du cardinal guinéen Robert Sarah.

Alors que le pape François doit se prononcer très prochainement sur la question du célibat des prêtres en Amazonie, le livre est apparu pour certains comme une possible immixion dans son pontificat par le pape émérite et pour d'autres comme un coup de semonce provenant de la frange traditionnaliste de l'Eglise catholique.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.