Le policier «porteur de croissants» débouté par la justice

Affaire Hollande-GayetLe policier chargé de la protection de François Hollande était apparu sur les photos publiées par le magazine Closer. Estimant que son anonymat avait été mis à mal, il avait entamé une action judiciaire.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il s'était retrouvé malgré lui dans la lumière après la révélation de la relation entre le président et l'actrice Julie Gayet: un policier chargé de la protection de François Hollande a été débouté ce mardi 4 novembre de son action au pénal contre plusieurs journaux.

Les photos où il apparaît avec le chef de l'Etat français au pied de l'immeuble de la rue du Cirque, toute proche du palais de l'Elysée, lui ont valu d'être présenté dans la presse et par l'ancienne compagne du président, Valérie Trierweiler, dans son livre «Merci pour ce moment», comme «le porteur de croissants». Et ce alors que, selon sa défense, le sac qu'il portait contenait en réalité des documents.

Les clichés avaient été publiés dans le magazine Closer le 10 janvier. Puis sur le site du journal people, ceux du Point, de l'Express et l'hebdomadaire Marianne ont mentionné le prénom et la fonction précise du policier.

Anonymat mis à mal

Estimant que cette mise à mal de son anonymat lui était gravement préjudiciable, le policier a poursuivi les journaux devant le tribunal correctionnel de Paris pour «révélation de l'identité d'une personne dont l'anonymat doit être protégé», un délit passible d'une amende de 15.000 euros.

Mais il s'est heurté à un problème juridique de taille : comme les poursuites sur ce fondement ne peuvent être engagées que par le parquet, le tribunal correctionnel de Paris a jugé son action irrecevable. Le policier avait poursuivi sur citation directe (une procédure sans enquête ou le tribunal juge en se fondant sur les pièces produites par les parties).

(afp/nxp)

Créé: 04.11.2014, 16h28

Galerie photo

L'affaire Hollande-Gayet

L'affaire Hollande-Gayet La vie du président français a basculé entre le 10 janvier 2014, révélations de Closer, et le 25 du même mois, où il a annoncé sa séparation avec Valérie Trierweiler.

Articles en relation

Pas de «vengeance» entre Closer et Valérie Trierweiler

«JULIEGATE» La directrice de la rédaction de Closer revient sur la publication du scoop sur la relation entre le président Hollande et l'actrice Julie Gayet et ses répercussions dans un livre. Plus...

Affaire Gayet: deux responsables de «Closer» condamnés

Photos volées Deux responsables de Closer ont été chacun condamnés mardi à une amende avec sursis de 3000 euros pour avoir publié le 17 janvier une photo volée de l'actrice Julie Gayet au volant de sa voiture. Plus...

Julie Gayet saura mardi si la justice lui donne raison

France Julie Gayet a-t-elle été «traquée» en raison de sa liaison avec François Hollande? Un paparazzi et des responsables de «Closer», poursuivis au pénal par l'actrice, seront fixés sur leur sort mardi. Plus...

Hollande dément les rumeurs de mariage avec Julie Gayet

Mise au point Le président français François Hollande a balayé lundi soir la rumeur qui bruisse ces dernières semaines sur un éventuel mariage avec l'actrice Julie Gayet le 12 août prochain. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.