La pollution de l'air à Delhi bouffe 10 ans de vie

IndeL'air à New Delhi est irrespirable. Les habitants ont une espérance de vie rabotée de 10 ans à cause de la pollution, révèle une étude.

En 2016, la mégapole indienne de 20 millions d'habitants a connu une concentration annuelle de particules fines (PM2,5) de 113 microgrammes par mètre cube d'air.

En 2016, la mégapole indienne de 20 millions d'habitants a connu une concentration annuelle de particules fines (PM2,5) de 113 microgrammes par mètre cube d'air. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les résidents de New Delhi paient un lourd tribut à la pollution. Ils perdent en moyenne dix années d'espérance de vie à cause de la suffocante pollution de l'air par rapport à leur longévité s'ils respiraient un air sain, selon une nouvelle étude.

En 2016, la mégapole indienne de 20 millions d'habitants a connu une concentration annuelle de particules fines (PM2,5) de 113 microgrammes par mètre cube d'air. Cela entraîne une réduction moyenne d'espérance de vie de 10,2 ans, d'après des travaux de l'institut de politique énergétique de l'université de Chicago (EPIC), publiée cette semaine.

L'étude mesure les risques de mort prématurée à partir de l'espérance de vie qu'aurait une personne si elle n'était exposée qu'au niveau de particules fines recommandé par l'Organisation mondiale pour la santé. L'OMS conseille pour l'organisme humain de ne pas dépasser 10 microgrammes en concentration annuelle.

D'un diamètre égal au trentième de celui d'un cheveu humain, les particules fines en suspension peuvent s'infiltrer dans le sang à travers les poumons. Une exposition à long terme aux PM2,5 accentue les risques de maladies cardiovasculaires et de cancer des poumons.

Principal danger

Au niveau mondial, estime l'étude américaine, la pollution atmosphérique a réduit l'espérance de vie de 1,8 an en moyenne en 2016. Ce chiffre la place comme le principal danger à la santé de l'homme, devant le tabac (1,6 an), l'alcool et les drogues (11 mois) et très loin des guerres et du terrorisme (22 jours).

«À travers le monde aujourd'hui, les gens respirent un air qui pose un grave risque à leur santé», a déclaré le professeur Michael Greenstone, directeur de l'EPIC, cité dans un communiqué de presse.

Découlant surtout de combustibles fossiles, la pollution aux particules fines est notablement élevée en Asie du Sud et de l'Est. En 2016, leurs concentrations ont coûté à un habitant de Pékin 5,7 ans de vie en moins.

Tendance à la baisse en Chine

Si la pollution s'est aggravée en Inde ces dernières années, elle est en revanche dans une tendance baissière en Chine grâce à des politiques publiques volontaristes, note le rapport.

Pour calculer la réduction d'espérance de vie, l'enquête américaine se fonde sur de précédentes études réalisées en Chine des effets nocifs de la pollution sur des personnes qui y sont fortement exposées au long cours. (ats/nxp)

Créé: 20.11.2018, 11h43

Articles en relation

New Delhi transformée en «chambre à gaz»

Inde Une brume toxique a envahi la capitale indienne rendant la visibilité très mauvaise et l'air vicié. Plus...

La marche mondiale vers Genève aimerait Obama

Paix La marche de la paix, prévue de New Delhi à Genève de 2019 à 2020, veut attirer l'ancien président américain Barack Obama. Plus...

La qualité de l'air à New Delhi est dangereuse

Inde L'indice de la qualité de l'air dans la capitale indienne met la vie de ses habitants en danger. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 26 mars 2019.
(Image: Bénédicte ) Plus...