Port d'armes garanti avec un casier judiciaire vierge

BrésilLe président Bolsonaro qui entre en fonction le 1er janvier veut tenir une promesse de campagne en facilitant le port d'armes.

«Nous entendons garantir le port d'armes à feu pour les citoyens sans casier judiciaire», a déclaré le président Bolsonaro.

«Nous entendons garantir le port d'armes à feu pour les citoyens sans casier judiciaire», a déclaré le président Bolsonaro. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jair Bolsonaro, qui entamera le 1er janvier un mandat de quatre ans à la tête du Brésil, a annoncé samedi qu'il entendait faire passer une loi pour «garantir» le port d'armes à feu aux citoyens justifiant d'un casier judiciaire vierge.

«Par la loi nous entendons garantir le PORT d'armes à feu pour les citoyens sans casier judiciaire», a twitté le président élu d'extrême droite.

A l'heure actuelle, la détention d'armes à feu est réservée, sous conditions strictes, au seul domicile, et il est interdit d'en porter une sur soi hors d'un cadre professionnel (forces de l'ordre, militaires, agents de sécurité).

La libéralisation du port d'armes est un projet-phare de la campagne de Bolsonaro qui dit vouloir permettre aux «gens bien» de se faire justice eux-mêmes. (ats/nxp)

Créé: 29.12.2018, 21h10

Articles en relation

Le fils de Jair Bolsonaro accusé de malversation

Brésil Le fils du président élu brésilien Jair Bolsonaro, qui sera investi le 1er janvier, est impliqué dans un scandale de malversation. Plus...

Le député Bolsonaro, fils de, veut rétablir la peine de mort

Brésil Le député Eduardo Bolsonaro, fils du président élu d'extrême droite Jair Bolsonaro, a déclaré» être en faveur d'un référendum sur le rétablissement de la peine capitale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...