Passer au contenu principal

Port d'armes garanti avec un casier judiciaire vierge

Le président Bolsonaro qui entre en fonction le 1er janvier veut tenir une promesse de campagne en facilitant le port d'armes.

«Nous entendons garantir le port d'armes à feu pour les citoyens sans casier judiciaire», a déclaré le président Bolsonaro.
«Nous entendons garantir le port d'armes à feu pour les citoyens sans casier judiciaire», a déclaré le président Bolsonaro.
AFP

Jair Bolsonaro, qui entamera le 1er janvier un mandat de quatre ans à la tête du Brésil, a annoncé samedi qu'il entendait faire passer une loi pour «garantir» le port d'armes à feu aux citoyens justifiant d'un casier judiciaire vierge.

«Par la loi nous entendons garantir le PORT d'armes à feu pour les citoyens sans casier judiciaire», a twitté le président élu d'extrême droite.

A l'heure actuelle, la détention d'armes à feu est réservée, sous conditions strictes, au seul domicile, et il est interdit d'en porter une sur soi hors d'un cadre professionnel (forces de l'ordre, militaires, agents de sécurité).

La libéralisation du port d'armes est un projet-phare de la campagne de Bolsonaro qui dit vouloir permettre aux «gens bien» de se faire justice eux-mêmes.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.