Les pourparlers Chine-USA ont repris à Pékin

Guerre commercialeLes négociateurs américains ont été reçus à Pékin pour négocier un accord commercial entre les deux pays.

Les négociateurs des deux pays se sont serré la main devant les photographes dans une ambiance détendue avec sourires et échanges d'amabilités. (29 mars 2019)

Les négociateurs des deux pays se sont serré la main devant les photographes dans une ambiance détendue avec sourires et échanges d'amabilités. (29 mars 2019) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Chine et Etats-Unis sont entrés vendredi à Pékin dans le vif du sujet concernant leurs négociations commerciales, dans un contexte d'incertitude quant à la possibilité de parvenir à sceller un accord entre les deux pays.

A la tête de la délégation américaine, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et le représentant au Commerce Robert Lighthizer ont été accueillis peu avant 09H00 (01H00 GMT) par le vice-Premier ministre Liu He à la résidence diplomatique de Diaoyutai, un parc arboré de la capitale chinoise.

Les négociateurs des deux pays se sont serré la main devant les photographes dans une ambiance détendue avec sourires et échanges d'amabilités. «C'est un plaisir de vous voir. Vous avez bien dormi?», a lancé M. Lighthizer à M. Liu, véritable chef d'orchestre de l'économie chinoise.

Des changements «structurels» demandés

Les deux délégations avaient eu la veille de premiers échanges autour d'un dîner de travail, dont rien n'a filtré. «Nous avons eu un dîner très productif hier soir, nous attendons avec impatience nos réunions d'aujourd'hui», a expliqué vendredi à quelques journalistes M. Mnuchin à sa sortie de l'hôtel.

Washington réclame des changements «structurels» du système économique chinois, toujours dominé par des groupes publics subventionnés par l'Etat. Les négociateurs américains espèrent également aplanir les différends sur la volonté du régime communiste de faire du pays un leader technologique en protégeant certaines entreprises via l'ambitieux programme «Made in China 2025».

Pékin et Washington tardent à mettre un terme à leur guerre commerciale enclenchée l'an passé. Le conflit douanier s'est matérialisé par des droits de douane punitifs réciproques sur des centaines de milliards de dollars de marchandises. «Certains progrès ont été réalisés mais il reste une énorme quantité de travail à accomplir» pour trouver un compromis, a observé jeudi Gao Feng, porte-parole du ministère chinois du Commerce. (afp/nxp)

Créé: 29.03.2019, 04h14

Articles en relation

La loi sur l'investissement étranger approuvée

Chine Le parlement chinois a approuvé vendredi la nouvelle loi garantissant un traitement équitable aux investisseurs. Plus...

Trump veut un bon accord avec la Chine, sinon rien

Commerce Le président américain s'est montré ferme vendredi au sujet des négociations commerciales avec la Chine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.