Passer au contenu principal

RussiePoutine commande à sa Marine de «coopérer»

Le président russe a ordonné à ses forces navales en Méditerranée de collaborer avec les «alliés» français.

EPA, Keystone

Moscou a intensifié mardi ses opérations en Syrie. La Russie, qui préconise un plan d'action conjoint avec la France, a tiré des missiles de croisière contre des objectifs du groupe Etat islamique (EI), a déclaré le ministre russe de la défense.

Le président russe a en outre ordonné mardi à ses navires de guerre déployés en mer Méditerranée d'entrer en «contact direct» avec le porte-avions Charles-de-Gaulle et de «coopérer avec les alliés» français.

«Un détachement naval français mené par un porte-avions arrivera bientôt dans votre secteur. Il faut établir un contact direct avec les Français et travailler avec eux comme avec des alliés», a déclaré Vladimir Poutine lors d'une réunion de l'état-major de l'armée russe consacré aux opérations militaires en Syrie.

Aussi les services secrets

Le président français François Hollande et son homologue russe Vladimir Poutine ont approuvé une «coordination plus étroite» de leurs agences de renseignement sur le conflit syrien après les attaques terroristes de vendredi à Paris, a annoncé mardi le Kremlin. «Il a été convenu d'avoir des contacts et une coordination plus étroits entre les militaires et les agences de renseignement des deux pays dans leurs actions contre les groupes terroristes en Syrie», a affirmé la présidence russe dans un communiqué qui fait suite à une conversation téléphonique entre les deux présidents.

Par ailleurs, des bombardiers stratégiques russes ont, pour la première fois, visé des positions de l'organisation Etat islamique (EI) en Syrie, où Moscou mène depuis le 30 septembre une campagne de frappes aériennes, a annoncé mardi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

Les appareils, des Tu-22, ont frappé mardi matin des cibles de l'EI dans les provinces de Raqa et de Deir Ezzor, dans l'est du pays, tandis que des Tu-160 et des Tu-95MC ont bombardé les provinces d'Alep et d'Idleb, au nord-ouest de la Syrie, a déclaré Sergueï Choïgou, toujours lors de la réunion de l'état-major russe de mardi.

afp/ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.