Poutine se dit «prêt à se rendre à Washington»

Russie-Etats-UnisL'annonce du président russe intervient quelques jours après sa rencontre très critiquée avec son homologue américain à Helsinki.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vladimir Poutine s'est dit vendredi «prêt à se rendre à Washington» pour rencontrer Donald Trump et a assuré avoir invité le président américain à Moscou, après un premier sommet qui a provoqué un torrent de critiques aux Etats-Unis.

«Nous sommes prêts à inviter le président Trump à Moscou, il a cette invitation, je lui en ai parlé. Je suis prêt à me rendre à Washington», a déclaré M. Poutine lors d'une conférence de presse à Johannesburg en marge du sommet des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

«Mais je le répète une nouvelle fois, (uniquement) si les conditions appropriées pour travailler sont mises en place là-bas», a-t-il prévenu. Ces rencontres avec M. Trump sont «utiles», a-t-il ajouté.

M. Poutine a également fait l'éloge de son homologue américain: la «grande qualité du président Trump est qu'il cherche à remplir ses promesses aux électeurs américains», a-t-il affirmé.

Le 16 juillet à Helsinki, MM. Poutine et Trump ont affiché une rare unité au cours de leur conférence de presse commune, notamment sur les accusations d'ingérence russe dans la présidentielle américaine, rejetées par Moscou.

Ce premier sommet très attendu a provoqué un tollé aux Etats-Unis où les déclarations du président américain ont été jugées trop conciliantes vis-à-vis de son homologue russe. Initialement envisagé pour l'automne à Washington, le prochain sommet Trump-Poutine aura finalement lieu «l'année prochaine», a annoncé mercredi la Maison Blanche.

Motif invoqué: l'enquête sur l'ingérence russe dans l'élection présidentielle de 2016 aux Etats-Unis et sur des soupçons de collusion entre l'équipe du candidat Trump et le Kremlin de Vladimir Poutine, qualifiée de «chasse aux sorcières» par la Maison Blanche, doit auparavant être bouclée pour ne pas parasiter les échanges. (afp/nxp)

Créé: 27.07.2018, 15h28

Articles en relation

La «faiblesse» de Trump scandalise les USA

Sommet Trump-Poutine La classe politique critique vertement les propos tenus par le président américain lors de sa rencontre à Helsinki lundi avec Poutine. Même les républicains sont fâchés. Plus...

Pas de nouvelle rencontre Trump-Poutine en 2018

Diplomatie Washington a fait savoir que le président américain verra son homologue russe une fois que la chasse aux sorcières est finie. Plus...

Trump veut une relation «extraordinaire» avec Poutine

Finlande L'heure du face-à-face a enfin sonné. Les dirigeants américain et russe sont ce lundi à Helsinki pour un sommet extrêmement attendu. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.