Poutine félicite Erdogan pour sa réélection

Turquie Le chef d'Etat russe a souligné la «grande autorité politique» de son homologue turc, après sa large victoire électorale dimanche.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président russe Vladimir Poutine a félicité lundi Recep Tayyip Erdogan pour sa réélection. Elle témoigne selon lui de la «grande autorité politique» du chef de l'Etat turc dont il est un grand allié.

«Large soutien»

Dans son télégramme de félicitations, M. Poutine «a souligné que les résultats de l'élection attestent pleinement de la grande autorité politique de Recep Tayyip Erdogan», a indiqué un communiqué du Kremlin.

La réélection de M. Erdogan dès le premier tour témoigne également «du large soutien accordé au cap fixé sous sa direction sur les questions sociales et économiques à laquelle la Turquie est confrontée, et au renforcement de la position du pays en termes de politique étrangère», selon le communiqué.

M. Erdogan, qui règne sur la Turquie depuis 15 ans et a été réélu pour un nouveau mandat de cinq ans, a noué une relation étroite avec Vladimir Poutine ces dernières années, entachée par une année de crise provoquée par la destruction d'un bombardier russe par l'armée turque.

En 2017, les deux dirigeants à poigne, dont les relations avec l'Occident connaissent des tensions, se sont rencontrés à huit reprises, sans compter de nombreux entretiens téléphoniques.

Groupe de travail

Vladimir Poutine, qui a rencontré en avril Recep Tayyip Erdogan, «a noté avec satisfaction les progrès du développement des relations entre la Russie et la Turquie, qui dans plusieurs secteurs sont sur le point d'atteindre un niveau stratégique», a indiqué le communiqué.

«Le président russe a confirmé être prêt à poursuivre un dialogue soutenu, un travail étroit bilatéral sur l'ordre du jour régional et international», a précisé le Kremlin.

Avec l'Iran, la Russie et la Turquie ont formé un groupe de travail sur le dossier syrien et sont les parrains du processus d'Astana qui a permis la mise en place de «zones de désescalade» sur le terrain. En avril, MM. Poutine et Erdogan avaient été rejoints par le président iranien Hassan Rohani pour un sommet trilatéral sur la Syrie à Ankara.

Les liens commerciaux entre Moscou et Ankara se sont aussi resserrés récemment, avec la construction de la centrale nucléaire d'Akkuyu, dans la région de Mersin (sud), par le géant russe Rosatom, un chantier estimé à quelque 20 milliards de dollars.

Ankara et Moscou ont aussi dit avoir conclu un accord portant sur l'achat par la Turquie, pourtant membre de l'OTAN, de systèmes russes de défense antiaérienne S-400, qui a irrité Washington. (ats/nxp)

Créé: 25.06.2018, 11h18

Le rival d'Erdogan reconnaît sa défaite

Le principal rival du président turc Recep Tayyip Erdogan aux élections en Turquie, Muharrem Ince, a annoncé lundi «accepter» sa défaite. Il a exhorté le chef de l'Etat à être le président de «tous» les Turcs.

Articles en relation

Réélu, Erdogan dispose de pouvoirs élargis

Turquie Le président sortant, vainqueur de l'élection de dimanche peut désormais imposer l'état d'urgence avant même de soumettre la question au Parlement. Plus...

Des tentatives de fraude électorale dénoncées

Turquie Un parti d'opposition a signalé plusieurs bourrages d'urnes lors des élections législatives et présidentielle qui se tiennent dimanche. Plus...

Erdogan appelle les Turcs de Suisse à voter pour lui

Turquie A 10 jours des élections présidentielle et législatives, le président turc a envoyé une lettre à tous ses compatriotes à l'étranger. Il y admet qu'il promeut l'islam. Ce pourrait être un faux. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.