Poutine s'arme pour lutter contre les chefs mafieux

RussieLe président russe s'attaque aux dirigeants du crime organisé. La législation contre la mafia va être durcie.

Vladimir Poutine veut en finir avec la criminalisation de son pays.

Vladimir Poutine veut en finir avec la criminalisation de son pays. Image: Image d'archive/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les députés russes ont adopté mardi en deuxième lecture un amendement au Code pénal qui facilite l'emprisonnement des chefs mafieux. L'attaque du pouvoir contre le crime organisé, initiée par Vladimir Poutine, est inédite.

«La Russie a un besoin absolu de cette nouvelle législation qui permettra aux forces de l'ordre d'en finir avec la criminalisation du pays», a expliqué à l'AFP le principal défenseur du texte à la Douma, le député Otari Archba.

Les dirigeants mafieux visés

Avec cet amendement, «le simple fait de diriger une organisation criminelle sera suffisant pour être condamné». Jusqu'à présent l'interpellation des dirigeants mafieux se soldait généralement par leur libération faute de chefs d'accusations permettant de les impliquer directement dans les crimes commis par leur organisation.

Tous les députés présents dans l'hémicycle, soit 399 élus, ont approuvé à l'unanimité le texte en deuxième lecture. Après la troisième lecture définitive prévue jeudi, le texte sera voté au Conseil de la Fédération, la chambre haute du Parlement, avant d'être signé par le président russe.

Entre 200 et 400 «parrains»

Le texte prévoit des peines atteignant 15 ans de prison pour les chefs des groupes criminels, qui peuvent simplement être dénoncés par d'autres criminels ou se confesser. Après l'adoption d'une loi similaire en Géorgie, en 2005, des dizaines de chefs mafieux avaient quitté cette ex-république soviétique pour s'installer en Russie voisine et en Europe.

Selon différentes estimations, la Russie compte actuellement entre 200 et 400 «parrains», principalement originaires de Géorgie, des mafieux particulièrement puissants dans les années 1990. Ils avaient alors pris le contrôle de secteurs économiques entiers après l'éclatement de l'URSS fin 1991. (ats/nxp)

Créé: 12.03.2019, 13h24

Articles en relation

Les mafias russes et italiennes sévissent toujours en Suisse

Police fédérale Le rapport annuel sur la lutte de la Confédération contre la criminalité vient de paraître. La police est aux prises entre autres avec la traite des femmes et les blanchisseurs de la mafia italienne et russe. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.