Poutine salue des progrès «immenses» chez Assad

SyrieLe président russe a effectué une visite surprise chez son homologue syrien pour constater les avancées depuis le début de la guerre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président russe Vladimir Poutine a salué, lors de sa rencontre surprise à Damas avec son homologue syrien Bachar el-Assad, les progrès «immenses» réalisés par le pays en guerre depuis 2011, a indiqué mardi le porte-parole du Kremlin.

«Au cours de sa conversation avec Assad, Poutine a signalé qu'aujourd'hui, on peut constater avec certitude qu'un chemin immense a été parcouru vers la restauration de l'Etat syrien et de son intégrité territoriale», a déclaré Dmitri Peskov, cité par les agences russes.

Cette rencontre dans un centre de commandement de l'armée russe était la première visite de Vladimir Poutine dans la capitale syrienne depuis le début de la guerre. Il s'était déjà rendu en décembre 2017 sur la base aérienne russe de Hmeimim, dans le nord-ouest de la Syrie.

«Vladimir Poutine a aussi souligné qu'il était visible à l'oeil nu que la vie en paix revenait dans les rues de Damas», a poursuivi M. Peskov.

«Le président syrien a lui exprimé sa reconnaissance pour l'aide de la Russie et de l'armée russe dans le combat contre le terrorisme et le retour de la paix en Syrie», a-t-il ajouté, soulignant que M. Assad a aussi félicité la Russie pour le Noël orthodoxe, le 7 janvier. Sur le contenu de cette rencontre, M. Peskov a expliqué que «les chefs d'Etat ont entendu des rapports sur la situation dans différentes régions du pays». Le président russe doit visiter plusieurs autres lieux au cours de son passage à Damas.

D'après des images diffusées sur les réseaux sociaux par les journalistes russes, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou était notamment présent avec M. Poutine. L'intervention militaire russe aux côtés du régime syrien, à l'automne 2015, a changé le cours de la guerre syrienne et permis aux troupes de Bachar el-Assad de remporter plusieurs victoires et de reconquérir de larges portions de territoire.

Vladimir Poutine se rendra mercredi en Turquie, un autre pays très engagé dans la guerre syrienne, pour l'inauguration d'un gazoduc. Est prévue une rencontre avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, au cours de laquelle la guerre en Syrie, qui a fait des centaines de milliers de morts depuis son déclenchement, devrait être au centre de l'attention. (afp/nxp)

Créé: 07.01.2020, 16h14

Articles en relation

Syrie: l'UE veut l'arrêt de «l'escalade de la violence»

Crise humanitaire L'intensification de l'offensive des forces de Damas pour reconquérir la région d'Idleb inquiète l'Union européenne. Pas de retrait turc. Plus...

Ankara appelle Moscou à un cessez-le-feu à Idleb

Syrie Alors que les raids aériens russes causent de lourdes pertes civiles dans la province rebelle, la Turquie tente d'obtenir l'arrêt des bombardements. Plus...

Au pouvoir depuis 20 ans, Poutine prône l'«unité»

Russie Le président russe a présenté mardi ses traditionnels voeux de fin d'année. Des voeux qui marquent les 20 ans de son accession au pouvoir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.