Passer au contenu principal

Attentat#PrayforBerlin rend hommage aux victimes

Le mots-clé #PrayforBerlin avait été partagé près de 175'000 fois entre lundi soir et mardi midi.

Un an après l'attentat de Berlin, la chancelière allemande Angela Merkel, critiquée pour son manque d'empathie et des négligences de la part des autorités, rencontre les proches des victimes. (Lundi 18 décembre 2017)
Un an après l'attentat de Berlin, la chancelière allemande Angela Merkel, critiquée pour son manque d'empathie et des négligences de la part des autorités, rencontre les proches des victimes. (Lundi 18 décembre 2017)
AFP
La ville de Berlin accuse la police locale d'avoir falsifié un document qui aurait théoriquement pu conduire à l'arrestation d'Anis Amri avant qu'il ne commette l'attentat. (Mercredi 17 mai 2017)
La ville de Berlin accuse la police locale d'avoir falsifié un document qui aurait théoriquement pu conduire à l'arrestation d'Anis Amri avant qu'il ne commette l'attentat. (Mercredi 17 mai 2017)
AFP
Avant que le camion ne fonce dans la foule, un photographe prenait des images du paisible marché de Noël où les Berlinois et les touristes prenaient plaisir à se restaurer et à faire leurs emplettes, ce lundi 19 décembre 2016.
Avant que le camion ne fonce dans la foule, un photographe prenait des images du paisible marché de Noël où les Berlinois et les touristes prenaient plaisir à se restaurer et à faire leurs emplettes, ce lundi 19 décembre 2016.
1 / 82

Avec les mots-clés #PrayforBerlin et #IchbineinBerliner, de nombreux internautes ont affiché leur soutien aux Berlinois frappés lundi par un attentat qui a fait 12 morts et 48 blessés sur un marché de Noël.

#PrayforBerlin avait été partagé près de 175'000 fois entre lundi soir et mardi midi, selon l'outil Quicktrends de la plateforme de veille Visibrain, comme après les attentats de Paris en novembre 2015, où plus de 6 millions de personnes avaient twitté #PrayforParis.

#IchbineinBerliner («Je suis Berlinois») avait également été partagé plus de 9000 fois depuis lundi. Ce mot-clé fait référence aux paroles prononcées par le président américain John Fitzgerald Kennedy «Ich bin ein Berliner» lors d'un discours à Berlin-Ouest en 1963.

Le journaliste qui avait inventé et twitté «Je suis Charlie», avait déjà dit s'être inspiré de Kennedy, mais aussi du «We are all Americans» (Nous sommes tous des Américains) de l'après 11-Septembre.

#JeSuisCharlie avait été utilisé 235'520 fois dans le monde entier, le 7 janvier 2015 à 17Hh - soit moins de 6 heures après l'attaque contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo -.

Après l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), où un prêtre avait été égorgé dans une église, le hashtag #Nousommesunis avait été partagé plus de 37'400 fois.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.