Le Premier ministre a présenté sa démission

MalaisieLe Premier ministre malaisien, Mahathir Mohamad, âgé de 94 ans, a présenté sa démission au roi après une tentative de renversement de son gouvernement.

La démission de Mahathir Mohamad risque de plonger le pays dans une profonde crise politique.

La démission de Mahathir Mohamad risque de plonger le pays dans une profonde crise politique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Premier ministre malaisien, Mahathir Mohamad, âgé de 94 ans, a remis lundi sa démission au roi, a annoncé son bureau après une tentative de ses alliés politiques de renverser son gouvernement et d'empêcher son successeur désigné de le remplacer.

L'annonce de M. Mahathir, le dirigeant élu le plus âgé de la planète, intervient après 24 heures de crise politique.

Les adversaires du Premier ministre pressenti Anwar Ibrahim, au sein de la coalition qui avait remporté les élections législatives de 2018 et ramené M. Mahathir au pouvoir, ont essayé de former avec des membres de l'opposition un nouveau gouvernement. Ils auraient prévu d'exclure M. Anwar ainsi que la plupart des députés de son parti, l'empêchant ainsi de devenir chef du gouvernement.

M. Anwar et M. Mahathir entretiennent une relation houleuse mais ils s'étaient réconciliés pour les élections de 2018 et M. Mahathir a promis à plusieurs reprises de céder le pouvoir à son ancien ennemi. (ats/nxp)

Créé: 24.02.2020, 08h35

Articles en relation

Scandale 1MDB: l'ex-dirigeant Razak va être jugé

Malaisie Le premier procès de l'ancien dirigeant malaisien Najib Razak pour son rôle dans le vaste scandale du pillage du fonds souverain 1MDB va se poursuivre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.