Le président Bouteflika poursuit «Le Monde»

Panama PapersLe président algérien a décidé de saisir la justice contre un journal français.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika poursuit le journal français Le Monde en diffamation après la publication début avril d'une photo le montrant en Une du quotidien et le liant à tort au scandale financier des Panamas Papers, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. «La citation directe a été reçue le 14 avril» et une audience au Tribunal de grande instance de Paris aura lieu ultérieurement, a précisé cette source, confirmant une information de l'hebdomadaire Jeune Afrique.

Les avocats du président algérien réclament 10.000 euros de dommages et intérêts au titre du préjudice moral, une condamnation du directeur de la publication, Louis Dreyfus, et de la société éditrice du Monde à un euro symbolique ainsi que la publication du jugement à la une du quotidien.

Le journal avait publié le 5 avril une photo du président algérien parmi celles de dirigeants mis en cause dans le scandale financier des «Panama Papers».

Refus de visas

Le journal avait précisé le lendemain que le nom du chef de l'État algérien n'apparaissait pas dans les révélations sur cette affaire de fraude fiscale à dimension internationale. «Ce sont des proches du chef de l'Etat qui sont soupçonnés d'avoir détourné une partie des ressources du pays», précisait-il.

Mais cette rectification n'avait pas apaisé les autorités algériennes. Lors de la visite du Premier ministre Manuel Valls en Algérie, le 11 avril, des journalistes du quotidien s'étaient vu refuser un visa pour se rendre dans le pays.

Le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, avait indiqué que cette décision avait été prise parce qu'«un journal respecté et respectable a porté atteinte à l'honneur et au prestige» du président algérien Abdelaziz Bouteflika «de manière gratuite». (afp/nxp)

Créé: 18.05.2016, 18h28

Articles en relation

Le Panama va échanger ses informations

«Panama Papers» Le gouvernement échangera avec les autres pays, selon la norme de l'OCDE. Plus...

Crédit Agricole et BNP devront s'expliquer

Panama Papers Le ministre français des Finances demande des explications aux deux établissements épinglés par le quotidien Le Monde. Plus...

Mauro Poggia apparaît dans les Panama Papers

Révélations La RTS révèle que le conseiller d'Etat genevois était l'ayant-droit économique d'une société offshore. Plus...

Une partie des Panama Papers sur le Net

Evasion fiscale Une base de données contenant quelque 200'000 noms d'entreprises et de particuliers a été ouverte au public sur Internet. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Maintes fois reportée, l'ouverture d'Aquatis aura lieu finalement fin octobre. En attendant, les prix qui seront pratiqués alimentent déjà les discussions sur Internet.
(Image: Bénédicte) Plus...