Le président ukrainien exclut un sommet de paix

EuropeVolodymyr Zelensky exige un cessez-le-feu durable dans l'Est ukrainien avant tout sommet avec Vladimir Poutine.

Volodymyr Zelensky le 10 octobre 2019 à Kiev.

Volodymyr Zelensky le 10 octobre 2019 à Kiev. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a estimé jeudi impossible tout sommet sur le conflit dans l'est de l'Ukraine, notamment avec Vladimir Poutine, sans au préalable un retrait des troupes des deux camps. Et un cessez-le-feu durable.

«Tant qu'il y aura des personnes de chaque côté qui tireront par-ci par-là, il n'y aura pas de retrait de troupes (...) et s'il n'y a pas de retrait, il n'y aura pas de format Normandie», a-t-il dit lors d'un marathon d'entretiens accordés aux médias ukrainiens et étrangers.

Le format Normandie est le nom donné aux sommets des dirigeants ukrainien, russe, allemand et français sur la paix dans l'est de l'Ukraine. Ce processus diplomatique est paralysé depuis 2016.

Sept jours

Mercredi, les rebelles prorusses dans l'est de l'Ukraine ont accusé des groupes nationalistes ukrainiens de «provocations» ayant fait échouer un retrait de troupes des deux camps de la ligne de front. De son côté, Kiev a indiqué être prêt à un retrait militaire une fois qu'un cessez-le-feu total de sept jours aura été respecté.

Volodymyr Zelensky a exigé que les séparatistes «garantissent» le retrait effectif de leurs combattants de la ligne de front et que Kiev retrouve le contrôle «à 100%» de sa frontière avec la Russie, ce que les rebelles qui en contrôlent une partie refusent.

Le processus de paix dans l'est de l'Ukraine, où s'opposent forces de Kiev et séparatistes soutenus selon l'Occident par Moscou, a connu ces dernières semaines de timides avancées.

Une délégation ukrainienne a notamment signé un document prévoyant davantage d'autonomie et des élections pour les territoires rebelles, un sujet explosif en Ukraine et jugé inacceptable par les organisations nationalistes, qui ont organisé des actions de protestation.

Menaces

Des groupes paramilitaires nationalistes ont également menacé de prendre le contrôle des zones qui seront abandonnées par l'armée ukrainienne en cas de retrait. Volodymyr Zelensky a accusé ses opposants de chercher à l'«affaiblir». Il a expliqué que si les efforts de paix actuels ne donnent pas de résultats, l'Ukraine «cherchera une autre option» pour régler le conflit.

A Moscou, le conseiller du Kremlin Iouri Ouchakov a de son côté accusé «certaines forces» en Ukraine de vouloir «saboter» le processus. Les avancées récentes donnent un léger espoir de relance des accords de paix de Minsk signés en 2015, qui ont permis une réduction significative des violences, mais dont le volet politique n'a jamais été appliqué. Le conflit dans l'est de l'Ukraine a fait près de 13'000 morts depuis son déclenchement en 2014. (ats/nxp)

Créé: 11.10.2019, 03h22

Douze heures de conférence de presse

Volodymyr Zelensky a battu un record jeudi en tenant une conférence de presse d'une durée de plus de douze heures, la plus longue de l'histoire, selon l'Agence nationale ukrainienne des records.

Articles en relation

Avec l'échange de prisonniers, Zelensky affirme son pouvoir

Ukraine Trente-cinq prisonniers ont été rendus à l'Ukraine par la Russie. Le président espère, par cet acte, amorcer le processus de paix. Plus...

Echange de détenus: les dirigeants sont satisfaits

Russie-Ukraine Samedi, 70 prisonniers ont été échangés entre la Russie et l'Ukraine. Dimanche, Poutine et Zelensky se sont entretenus sur le sujet. Plus...

Danube: Kiev saisit un pétrolier russe

Ukraine La justice ukrainienne a saisi mardi un pétrolier russe arraisonné dans l'estuaire du Danube. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.