Passer au contenu principal

Donald Trump cède au lobby des armes

Le candidat républicain à la primaire s’est plié à la ligne de la NRA sur les armes. Le puissant lobby l’a invité à son congrès de Louisville.

Dans un livre paru en 2000, il n’avait pas de mots assez durs sur ces républicains qui se pliaient aux exigences de la National Rifle Association (NRA) sur les armes! Lui, Donald Trump, ne céderait pas. Il était alors partisan de restrictions à leur commerce et à leur possession, à commencer par l’interdiction des armes de guerre et l’allongement du délai imposé avant l’achat par un particulier. Pourtant, au congrès de Louisville du puissant lobby pro-armes, ce week-end, il est un des invités d’honneur. Car depuis, il a fait allégeance aux positions de la NRA: liberté d’achat et de port d’armes au nom du sacro-saint deuxième amendement de la Constitution.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.