Aucune preuve que le vaccin Fluad a causé des décès

NovartisLe groupe pharmaceutique Novartis a été mis hors de cause après la suspension de l'utilisation de l'un de ses vaccins en Italie. L'enquête sur douze décès inexpliqués n'a pas pu conclure de la responsabilité du produit.

Image: ARCHIVES, PHOTO D'ILLUSTRATION/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Agence européenne des médicaments (EMA) met hors de cause le vaccin Fluad de Novartis après des décès survenus en Italie. L'EMA a conclu qu'aucune preuve vient à démontrer la responsabilité du produit du groupe bâlois.

Le Fluad, administré à des personnes de 65 ans et plus et principalement aux patients présentant d'autres maladies, augmente le risque de complications, indique ce mercredi 3 décembre l'EMA dans un communiqué. Le comité qui s'est chargé de l'examen du cas a conclu qu'il n'y a pas de preuve de causalité entre les décès en Italie et l'administration du Fluad.

L'agence italienne des médicaments (AIFA) avait retiré de la vente deux lots de Fluad jeudi dernier, comme mesure de précaution. Dans la foulée, la justice italienne avait indiqué lundi enquêter sur douze décès inexpliqués qui pourraient être liés au vaccin contre la grippe du groupe pharmaceutique Novartis.

Utilisé depuis 1997

Novartis avait alors précisé que le Fluad est utilisé depuis 1997. Depuis, plus de 65 millions de doses ont été administrées avec succès dans le monde entier, «ce que confirment les données recueillies au cours d'études cliniques concernant plus de 70'000 patients».

Le 24 octobre 2012, le ministère italien de la santé avait déjà suspendu l'utilisation de plusieurs vaccins contre la grippe de Novartis, dont le Fluad. Après y avoir constaté des impuretés, il avait assuré qu'il était nécessaire «de procéder à de nouvelles vérifications concernant la qualité et la sûreté» des vaccins Aggripal, Fluad et Influpozzi.

Levée de l'interdiction

Berne avait alors ordonné l'arrêt à titre préventif des livraisons de vaccins antigrippe du groupe. D'autres pays comme l'Autriche, l'Allemagne, la France et le Canada avaient suivi. La Suisse et le Canada avaient levé leur interdiction quelques jours plus tard, le 31 octobre. Paris, Rome et Vienne avaient fait de même peu après.

Lors de l'actuelle campagne contre la grippe en Italie, quelque 4 millions de personnes ont été vaccinées avec le produit de Novartis. Il est également utilisé en Autriche, Allemagne et Espagne, précise l'agence européenne. (ats/nxp)

Créé: 03.12.2014, 21h48

Articles en relation

L'Italie suspend l'utilisation d'un vaccin de Novartis

Pharma L'Italie a suspendu jeudi l'utilisation d'un vaccin contre la grippe produit par le groupe pharmaceutique bâlois. Plus...

Novartis se sépare de ses vaccins antigrippaux

Pharma Le groupe pharmaceutique bâlois vend son unité spécifiquement dédiée aux vaccins antigrippaux à l'australien CSL. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.