Une boucle d'oreille vieille de 2200 ans intrigue

JérusalemLa qualité du bijou, de style hellénistique, laisse supposer que son propriétaire originel appartenait à une classe privilégiée.

Cette boucle d'oreille constituerait la première découverte de l'époque hellénistique à Jérusalem.

Cette boucle d'oreille constituerait la première découverte de l'époque hellénistique à Jérusalem. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des archéologues israéliens ont dévoilé mercredi une boucle d'oreille en or vieille de plus de 2200 ans et représentant la tête d'un animal à cornes. C'est la première du genre découverte à Jérusalem, selon eux.

L'anneau de style hellénistique a été mis au jour en octobre 2017 lors de fouilles sur le site appelé «Cité de David» et a fait l'objet d'un article scientifique. La trouvaille n'avait pas encore été présentée à la presse.

«Nous ne savons pas grand-chose de Jérusalem à l'époque hellénistique», au deuxième et troisième siècles avant JC, a expliqué à l'AFP le professeur Yuval Gadot, de l'université de Tel-Aviv, co-directeur des fouilles.

La ville «a toujours été considérée comme étant très conservatrice, ne laissant pas entrer des objets venant du monde extérieur», a-t-il poursuivi, donc trouver une boucle d'oreille de style grec «est très surprenant». «Cela ouvre un débat sur la nature de la population de Jérusalem» à cette époque, a-t-il observé.

On ignore si la boucle d'oreille a été portée par un homme ou une femme, et de quelle religion, dit l'autorité archéologique israélienne dans un communiqué.

Mais la qualité du bijou et le fait qu'il ait été découvert à proximité du Mont du Temple, là où s'élevait le temple juif de Jérusalem détruit par les Romains en 70, laissent supposer que son propriétaire appartenait à une classe privilégiée, ajoute-t-elle.

Fouilles intensives

La Cité de David s'étend au pied des remparts de la Vieille ville à Silwan, quartier palestinien de Jérusalem-Est, annexée et occupée par Israël. Elle constitue un site de fouilles israéliennes intensives et controversées, compte tenu de la querelle entre Israéliens et Palestiniens sur la souveraineté de Jérusalem-Est et de l'importance de l'enjeu historique dans un tel contexte.

La Cité de David est gérée par l'organisation nationaliste Elad, dont le but avoué est de renforcer la présence juive dans les quartiers arabes de Jérusalem-Est. Selon elle, le complexe archéologique et touristique est situé sur l'ancienne cité bâtie par le roi David, une affirmation contestée parmi les archéologues. (ats/nxp)

Créé: 08.08.2018, 15h32

Articles en relation

Bolivie: un musée au fond du lac Titicaca

Archéologie Un musée va être construit au fond du lac Titicaca après la découverte de milliers de pièces archéologiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.