Des femmes manifestent près de la frontière

Bande de GazaVenues en bus de toute l'enclave, souvent accompagnées de leurs enfants, les manifestantes se sont dirigées par groupes à une cinquantaine de mètres de la frontière.

C'est la première marche de femmes depuis le début de la mobilisation dans l'enclave il y a trois mois.

C'est la première marche de femmes depuis le début de la mobilisation dans l'enclave il y a trois mois. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des milliers de Palestiniennes ont manifesté mardi le long de la barrière qui sépare Gaza du territoire israélien, la première marche de femmes depuis le début de la mobilisation dans l'enclave il y a trois mois. Dix-sept personnes ont été blessées par des tirs israéliens.

Depuis fin mars, l'enclave palestinienne est le théâtre de manifestations contre le blocus israélien et pour le droit au retour des Palestiniens sur les terres dont ils ont été chassés ou qu'ils ont dû fuir à la création d'Israël, en 1948.

Venues en bus de toute l'enclave, souvent accompagnées de leurs enfants, les manifestantes se sont dirigées par groupes à une cinquantaine de mètres de la barrière qui sépare la bande de Gaza du territoire israélien, a constaté l'AFP. Une poignée d'entre elles ont atteint la clôture, drapeaux palestiniens à la main et keffieh recouvrant leur visage, avant de rebrousser chemin.

Depuis le début des manifestations le 30 mars, au moins 138 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens. Aucun Israélien n'a été tué. Les manifestations ont culminé le 14 mai, jour du transfert de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, quand au moins 62 Palestiniens ont été tués.

Israël, accusé d'usage excessif de la force, affirme tirer en dernier recours pour protéger ses frontières, ses soldats et sa population. Il accuse le mouvement islamiste Hamas qui dirige l'enclave palestinienne de se servir de la protestation pour couvrir des attaques contre les soldats et des tentatives d'infiltration en Israël. Israël et le Hamas se sont livré trois guerres depuis 2008 et observent depuis 2014 un cessez-le-feu tendu. (ats/nxp)

Créé: 03.07.2018, 21h20

Galerie photo

Israël-Palestine: Jérusalem, les colonies, les violences

Israël-Palestine: Jérusalem, les colonies, les violences La décision du président américain de reconnaître Jérusalem le 7 décembre 2017 comme la capitale d'Israël provoque une vague de violences entre Palestiniens et Israéliens.

Articles en relation

Manifestation à Ramallah en solidarité avec Gaza

Cisjordanie 500 manifestants ont défilé à Ramallah, en Cisjordanie, pour réclamer la levée des sanctions imposées à la bande de Gaza. Plus...

Israël frappe Gaza après des tirs de roquettes

Conflit israélo-palestinien Israël a frappé dans la nuit de mardi à mercredi 25 objectifs dans la bande de Gaza après avoir reçu des tirs de roquette. Plus...

Tsahal vise des lanceurs de ballons incendiaires

Gaza Deux palestiniens qui lançaient des ballons incendiaires ont été blessés par un drone de l'armée israélienne samedi dans l'enclave palestinienne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.