L’été pourri de Benyamin Netanyahou

IsraëlRattrapé par les affaires, le premier ministre israélien fait feu de tout bois pour se défendre.

Selon la presse israélienne, les enquêteurs qui ont auditionné le premier ministre à deux reprises seraient sur le point de demander son inculpation dans deux affaires.

Selon la presse israélienne, les enquêteurs qui ont auditionné le premier ministre à deux reprises seraient sur le point de demander son inculpation dans deux affaires. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’étau judiciaire se resserre autour de Benyamin Netanyahou. Le premier ministre israélien et son épouse font l’objet d’enquêtes très serrées dans plusieurs dossiers. La police a acquis la conviction que Benyamin Netanyahou a reçu des cadeaux pour une valeur de plusieurs centaines de milliers de dollars de la part de deux milliardaires. C’est l’«affaire 1000» à laquelle s’ajoute l’«affaire 2000» qui s’intéresse aux dessous du pacte de complaisance passé avec l’éditeur du quotidien Yedioth Ahronoth, Arnon Mozes.

Ce n’est pas la première fois que Benyamin Netanyahou est accusé de malversations, mais jusqu’à présent cela n’a jamais mis en péril son pouvoir, et encore moins sa popularité. Surtout, aucun des soupçons passés ne lui a valu d’aller rendre des comptes devant la justice.

Cette fois les choses semblent bien différentes. Jeudi, la police a dit explicitement pour la première fois que les affaires impliquant Benyamin Netanyahou portaient sur des faits de «corruption, fraude et abus de confiance». Selon la presse israélienne, les enquêteurs qui ont auditionné le premier ministre à deux reprises seraient sur le point de demander son inculpation dans ces deux affaires.

A la tête du gouvernement depuis 2009 après un premier mandat entre 1996 et 1999, Benyamin Netanyahou, 67 ans, voit son autorité fragilisée. Ari Harow, son ancien chef de cabinet, a accepté de coopérer avec les enquêteurs en échange d’indulgence concernant ses propres ennuis.

Au cours de ses interrogatoires, il aurait livré des détails accablants. Comme si cela ne suffisait pas, le nom de l’avocat personnel du chef du gouvernement israélien apparaît également dans une enquête des policiers israéliens sur l’achat par Israël de trois sous-marins militaires produits par le groupe allemand ThyssenKrupp.

S’il survit politiquement à cet été pourri par les affaires, Benyamin Netanyahou sera un miraculé. En attendant, le chef de la majorité se montre particulièrement combatif. A l’image de Donald Trump dont il loue le courage, il a allumé des contre-feux en accusant la gauche et les médias de mener une campagne de déstabilisation.

«La presse s’est mobilisée dans une campagne obsessive contre ma famille et moi mais c’est vous les électeurs qui êtes visés», a-t-il affirmé devant 3000 partisans réunis à Tel-Aviv pour le soutenir. Plusieurs ministres du Likoud sont montés au créneau pour le défendre. Les échanges avec l’opposition sont violents.

Ses dirigeants l’accusent de se comporter comme un «dictateur». Isaac Herzog, le chef de l’opposition à la Knesset, a jugé que l’attaque du premier ministre d’Israël – contre la gauche et les médias – était honteuse, humiliante et dangereuse: «A droite, au centre et à gauche, nous savons que le moment est venu de le remplacer. La population est lassée de ce sentiment de règne d’un seul homme et dégoûtée par les menaces des paroles du premier ministre contre la démocratie libre, éclairée et saine d’Israël.»

(24 heures)

Créé: 11.08.2017, 21h59

Articles en relation

Un ex-collaborateur de Netanyahu va témoigner

Israël L'ancien chef de cabinet du Premier ministre a trouvé un accord avec le parquet israélien. Plus...

Netanyahu sera à Paris pour tester Macron

Diplomatie Le Premier ministre israélien vient commémorer la rafle du Vel d'Hiv de 1942. L'occasion pour lui de connaître les positions de Macron. Plus...

Netanyahu loue le soutien de la Hongrie à Israël

Diplomatie En visite à Budapest, la première d'un dirigeant israélien depuis 1989, Netanyahu a récusé les accusations d'antisémitisme qui visent le régime de Viktor Orban. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...