Des proches des victimes du MH17 exigent des images radars

Avion abattuDes proches des victimes néerlandaises du vol MH17, abattu en 2014 dans l'est de l'Ukraine en guerre veulent obtenir des images de radars potentiellement utiles à l'enquête pénale.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux tiers des 298 personnes tuées à bord du Boeing 777 de la Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur le 14 juillet 2014 étaient néerlandaises.

Une enquête internationale sur les causes du crash, coordonnée par le Bureau néerlandais d'enquête pour la sécurité (OVV), avait affirmé en octobre que l'avion avait été abattu par un missile sol-air de type BUK de fabrication russe depuis une zone tenue par les séparatistes prorusses.

Parallèlement, une enquête pénale menée par les Pays-Bas est en cours pour identifier les responsables du crash, mais de nombreux experts doutent que les auteurs seront un jour arrêtés et poursuivis.

Dans une lettre au premier ministre Mark Rutte, datée de mardi et publiée mercredi dans les médias néerlandais, dix huit familles s'étonnent qu'aucune image de radar primaire, ukrainienne ou russe n'ait été fournie aux divers enquêteurs.

Explications «peu crédibles»

«Nous ne pouvons pas accepter que l'on refuse de fournir des informations cruciales» alors que les règles de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) les y obligent, tancent les familles dans la lettre.

Elles demandent dès lors à Mark Rutte de soulever la question des images de radar «dans la cadre de l'ONU ou de l'OACI» afin de les obtenir.

Le Bureau néerlandais d'enquête (OVV) pour la sécurité avait affirmé en octobre ne pas avoir reçu d'images de radar primaire de la part de Kiev et de Moscou, tout en jugeant «très improbable» que le radar primaire puisse avoir détecté le missile.

Mais les familles mettent en exergue le fait que l'OVV n'a pas totalement exclu cette possibilité.

Le radar «primaire» n'a pas besoin qu'un transpondeur soit installé sur l'objet pour le détecter, selon des documents de l'OACI.

Les auteurs de la lettre qualifient de «peu crédibles» les explications de l'Ukraine, qui affirme que son radar pour l'aviation civile était éteint lors de la catastrophe et de «bizarres» celles de la Russie, qui dit ne pas avoir conservé les images car elles concernent une zone ne se trouvant pas en territoire russe.

Avion abattu par qui?

Les familles ne comprennent pas non plus pourquoi les Etats-Unis n'ont pas fourni d'images alors qu'ils ont affirmé disposer de clichés montrant selon eux d'où a été tiré le missile.

Kiev et les Etats-Unis affirment que l'avion a été abattu par des séparatistes prorusses soutenus par Moscou. Le Kremlin nie en bloc et accuse les forces ukrainiennes.

(afp/nxp)

Créé: 13.01.2016, 20h18

Galerie photo

Un an après, hommage en images aux victimes du vol MH17

Un an après, hommage en images aux victimes du vol MH17 Les Pays-Bas et d'autres pays rendaient hommage vendredi aux victimes du crash du Boeing de Malaysia Airlines, abattu il y a un an au-dessus de l'Ukraine

Articles en relation

Un flic vendait en ligne des «souvenirs» du vol MH17

Pays-Bas Un policier, qui tentait de vendre en ligne des «souvenirs» de l'appareil de Malaysia Airlines abattu en juillet 2014, a été arrêté. Plus...

Le MH17 a été victime d'un missile sol-air russe

Ukraine Le tir aurait été effectué depuis l'est de l'Ukraine selon un rapport international. Les auteurs ne sont toujours pas identifiés. Plus...

La cause du crash du MH17 en Ukraine bientôt connue

Enquête 17 juillet 2014, le vol MH17 est abattu dans l'est de l'Ukraine avec ses 298 occupants. Quinze mois plus tard, les enquêteurs néerlandais publieront ce mardi leurs conclusions. Plus...

De «possibles» éléments d'un missile russe identifiés

Crash du MH17 Le parquet néerlandais examine de «possibles» éléments d'un missile BUK dans l'enquête sur le crash du vol MH17 en Ukraine. Plus...

MH17: veto russe à la constitution d'un tribunal

Nations Unies Un an après le crash du MH17 au dessus de l'Ukraine, la Russie a opposé son veto au projet de résolution du Conseil de sécurité des Nations unies. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...