Pyongyang veut réduire la présence de l'ONU

Corée du NordLa Corée du Nord, insatisfaite de l'aide internationale, a demandé le mois dernier à l'ONU de réduire ses effectifs sur son sol.

Image d'archive de Kim Jong-un.

Image d'archive de Kim Jong-un. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Corée du Nord, soumise à des sanctions et jugeant que l'aide internationale ne tient pas ses promesses, a demandé le mois dernier à une ONU rétive de réduire ses effectifs dans le pays, une requête en cours de discussions entre les deux parties, selon l'organisation.

Cette demande de réduction a été formulée dans une lettre, a indiqué jeudi lors de son point-presse quotidien le porte-parole des Nations Unies, Stéphane Dujarric, sans en révéler les détails. Obtenue par l'AFP, la missive réclame que la réduction s'applique avant la fin de l'année et intègre la suppression du poste de coordinateur installé en Corée du Nord.

«Les programmes soutenus par l'ONU n'ont pas donné les résultats escomptés en raison de la politisation de l'aide de l'ONU par des forces hostiles», explique dans la lettre un responsable nord-coréen, Kim Chang Min, sans les identifier. «Ces dernières années en particulier, l'aide de l'ONU dans le pays a été considérablement réduite et la livraison de biens retardée, impactant lourdement la mise en oeuvre globale des projets des Nations Unies», ajoute-t-il.

En 2017, à l'initiative des États-Unis, la Corée du Nord a été la cible de trois séries de sanctions internationales lourdes touchant son économie, visant à lui faire arrêter ses programmes d'armement nucléaire et balistique. Des exemptions ont été depuis décidées par l'ONU pour des biens liés à la fourniture de l'aide humanitaire.

«Faible empreinte»

«Les opérations actuelles des Nations Unies n'ont déjà qu'une faible empreinte sur le terrain», a relevé Stéphane Dujarric. «Le maintien des capacités aux niveaux actuels est essentiel pour assurer un soutien continu des Nations Unies aux programmes critiques de sécurité alimentaire, d'approvisionnement en eau et de nutrition, ainsi qu'à la mobilisation de ressources», a-t-il estimé.

L'ONU compte quelques dizaines de membres en Corée du Nord, issus notamment du Programme alimentaire mondial (PAM), du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), de l'Organisation mondiale pour la santé (OMS) et de l'Unicef (Fonds des Nations Unies pour l'enfance). Tous ces organismes sont visés à différentes échelles par la demande nord-coréenne.

«Il faut rappeler qu'en 2018, l'ONU et les ONG internationales ont apporté une aide humanitaire à plus de deux millions de personnes, notamment avec des projets liés à la sécurité alimentaire, la nutrition et la santé», a aussi fait valoir le porte-parole de l'organisation.

Le sujet des relations de l'ONU avec la Corée du Nord devrait être évoqué à la fin de septembre entre le secrétaire général Antonio Guterres et les responsables nord-coréens qui assisteront à l'Assemblée générale annuelle de l'ONU.

Selon un programme diffusé à la fin d'août par l'ONU, la Corée du Nord sera l'avant-dernier pays à prendre la parole à ce large forum diplomatique, le lundi 30 septembre. Pyongyang, contrairement aux années précédentes, n'a pas prévu d'y faire participer son chef de la diplomatie, mais un simple représentant d'un échelon inférieur. (afp/nxp)

Créé: 06.09.2019, 00h25

Galerie photo

Corée du Nord - USA: une poignée de main vers la paix?

Corée du Nord - USA: une poignée de main vers la paix? Poignée de main historique entre Donald Trump et Kim Jong Un. Elle marque l'ouverture d'un sommet lourd d'enjeux pour l'Asie et le monde.

Articles en relation

Pyongyang poursuit ses tests de missiles

Corée du Nord Un «lanceur de missiles multiple de grande dimension» a été testé samedi en présence de Kim Jong Un a annoncé dimanche Pyongyang. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.