Report du lancement des satellites Internet

EspaceLa société SpaceX effectue des vérifications supplémentaires avant de lancer sa fusée, destinée à fournir Internet à la planète entière.

SpaceX veut saisir une part du futur marché de l'Internet de l'espace.

SpaceX veut saisir une part du futur marché de l'Internet de l'espace. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La société spatiale californienne SpaceX a reporté, pour la deuxième fois, le lancement prévu dans la nuit de jeudi à vendredi des 60 premiers satellites de sa future constellation «Starlink». Celle-ci est destinée à fournir Internet à la planète entière depuis l'espace.

«Maintien au sol pour mettre à jour le logiciel du satellite et faire encore des triples vérifications», a écrit sur Twitter la société créée par Elon Musk. Le lancement était initialement prévu mercredi soir, mais avait déjà été reporté, en raison des vents.

La fusée Falcon 9 devait ensuite décoller de Cap Canaveral en Floride jeudi à 22h30 (04h30 vendredi en Suisse), avec à son sommet une coiffe entièrement remplie par les 60 satellites.

SpaceX, leader du marché des lancements, veut saisir une part du futur marché de l'Internet de l'espace, que convoitent de nombreuses rivales, comme la start-up OneWeb ou le géant Amazon, qui est bien moins avancé (projet Kuiper).

Plus de 800 satellites nécessaires

Elon Musk espère à terme gagner 3 à 5% du marché mondial de l'Internet, une part qu'il a évaluée mercredi, à 30 milliards de dollars par an, soit dix fois plus que ce qu'il gagne avec ses lanceurs. Le but est de financer le développement de ses fusées et vaisseaux spatiaux. Le patron a pour rêve de coloniser Mars.

Chaque satellite de Starlink pèse seulement 227 kilogrammes et a été fabriqué en interne à Redmond, près de Seattle.

Selon M. Musk, le système devrait commencer à être réellement opérationnel avec environ 800 satellites, ce qui nécessitera encore une douzaine de lancements.

Pour recevoir l'Internet de SpaceX, une antenne plate de la taille d'une «boîte moyenne de pizza» sera nécessaire, a ajouté le patron de l'agence spatial. La société s'associera sans doute avec des opérateurs de télécommunications, mais n'a pas encore commencé à prospecter de clients.

Il y a aujourd'hui environ 2100 satellites actifs en orbite terrestre. Des milliers d'autres restent en orbite, mais ne sont plus opérationnels. (ats/nxp)

Créé: 17.05.2019, 07h30

Articles en relation

La capsule Dragon a décollé pour l'ISS

Espace La fusée Falcon 9 de SpaceX a décollé avec succès ce samedi de Cap Canaveral. Elle apporte 2,5 tonnes de ravitaillement aux astronautes de l'ISS. Plus...

SpaceX confirme la destruction de sa capsule

Espace Un responsable de SpaceX confirme qu'un problème s'est produit lors d'un test et que sa capsule Crew Dragon a complètement été détruite. Plus...

La capsule Dragon de SpaceX a bien explosé

Etats-Unis Un sénateur américain lève le voile sur le mystère de l'incident au sol au Centre spatial Kennedy, il y a quelques jours. La capsule a explosé lors d'un test au sol. Plus...

Silence sur l'incident de la capsule de SpaceX

Espace Jeudi, on ignorait toujours ce qui s'est passé samedi avec la capsule Crew Dragon, à Cap Canaveral. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.