Passer au contenu principal

Reportage clandestin au pays des mollahs

Partis incognito à la rencontre de la jeunesse iranienne, deux journalistes en ont ramené une BD étonnante. Interview d’un pseudonyme

Ils sont deux mais ne font qu’un. Ils veulent garder l’anonymat et signent pour ça Jane Deuxard, un pseudonyme énigmatique. Elle et lui forment un couple de journalistes passionnés. Ces dernières années, ils se sont rendus clandestinement à plusieurs reprises en Iran, une république islamique qui n’aime guère les curieux. Intitulé Love story à l’iranienne , le fruit de leur reportage, une BD signée Deloupy – un vrai nom – est bluffant. Rencontre avec l’un des deux reporters fantômes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.