Un républicain appelle à destituer Trump

Etats-UnisPour le parlementaire républicain Justin Amash, le contenu du rapport Mueller révèle de nombreuses irrégularités de Donald Trump. Une première dans le camp du président.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'élu du Congrès américain Justin Amash a estimé samedi que le président Donald Trump a eu un comportement pouvant conduire à son «impeachment». Il devient ainsi le premier parlementaire républicain à appeler à la destitution du locataire de la Maison Blanche.

Cet élu du Michigan a également accusé le ministre de la Justice Bill Barr d'avoir «délibérément» induit le public en erreur au sujet de la teneur de l'enquête du procureur spécial Robert Mueller sur l'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine de 2016. Dans une série de tweets, l'élu conservateur a déclaré que «peu d'élus du congrès ont lu le rapport Mueller» qui fait état «de nombreux exemples de comportements» pouvant correspondre à la qualification «d'obstruction à la justice».

Plus loin que les démocrates

«Il ne fait aucun doute qu'une personne qui ne serait pas présidente des États-Unis serait inculpée sur la base de telles preuves», a-t-il soutenu. «Contrairement à la description qu'en fait Bill Barr, le rapport Mueller révèle que le Président Trump a pris des mesures et a eu un comportement proches de 'l'impeachment'», a poursuivi Justin Amash, élu issu du Tea Party.

Ces propos vont encore plus loin que ceux de la plupart des élus démocrates au Congrès. Une élue démocrate du Michigan, Rashida Tlaib, a aussitôt exhorté Justin Amash à cosigner sa résolution de destitution.

La peur de brouiller les pistes

Dans son rapport de près de 450 pages, Robert Mueller a exonéré Donald Trump des soupçons de collusion avec Moscou, mais a décrit une dizaine de pressions exercées par le président républicain sur l'enquête. S'estimant totalement blanchi, Donald Trump n'a de cesse de dénoncer une coûteuse «chasse aux sorcières».

Certains démocrates, majoritaires à la Chambre des représentants, estiment que certains éléments du rapport démontrent que le président a «entravé la justice», notamment la sénatrice et candidate à la présidentielle américaine Elizabeth Warren qui appelle à la destitution de Donald Trump. La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, est plus prudente, soulignant qu'une telle procédure pourrait profondément diviser le pays.

Les chefs démocrates craignent en effet de brouiller leur message électoral à l'horizon des élections présidentielles et parlementaires de 2020 avec une procédure explosive de destitution qui serait vouée à l'échec avec un Sénat républicain. (ats/nxp)

Créé: 19.05.2019, 10h56

Galerie photo

En images, les décisions de Trump à la Maison Blanche 2

En images, les décisions de Trump à la Maison Blanche 2 Dès son intronisation, le nouveau président a signé des décrets souvent controversés qui tranchent avec l'administration Obama. Sa présence à la Maison Blanche continue de faire des remous auprès des citoyens.

Articles en relation

Trump: «Vous ne pouvez pas me destituer»

Etats-Unis Le président américain a contredit lundi une hypothèse qui estime que le Congrès était en mesure de le destituer. La cheffe des démocrates tempère. Plus...

Une cadre démocrate appelle à destituer Trump

Etats-Unis Candidate à l'élection présidentielle, la sénatrice Elizabeth Warren appelle à l'«impeachment» contre Donald Trump. Plus...

Trump? «Nous allons destituer ce fils de p*te!»

Etats-Unis Fraîchement élue au Congrès US, une représentante démocrate ne cache pas ses ambitions à propos du président américain. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.