Roche soupçonné de corruption en Irak

IrakDes groupes pharmaceutiques, dont le bâlois Roche, sont soupçonnés par la justice américaine de corruption en Irak.

Roche n'est pas le seul groupe pharmaceutique soupçonné par les Etats-Unis de corruption en Irak.

Roche n'est pas le seul groupe pharmaceutique soupçonné par les Etats-Unis de corruption en Irak. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice américaine enquête sur les activités en Irak de plusieurs groupes pharmaceutiques. AstraZeneca ou encore Roche sont accusés d'avoir fourni gratuitement du matériel au gouvernement irakien, sachant qu'il serait ensuite revendu pour financer des attaques.

A l'occasion de la publication de ses résultats semestriels la semaine dernière, AstraZeneca a indiqué avoir reçu du ministère américain une demande d'informations «liée à une enquête pour corruption en Irak». Le document précise que cette enquête est liée, au moins partiellement, à une action en justice entamée en octobre devant un tribunal de Washington au nom d'anciens combattants américains tués ou blessés en Irak entre 2005 et 2009.

Les plaignants accusent le britannique AstraZeneca, mais aussi ses concurrents américains Pfizer et Johnson & Johnson et le bâlois Roche ainsi que le géant américain General Electric, qui fabrique de l'équipement d'imagerie médicale, d'avoir violé les lois antiterroristes américaines. Dans l'espoir d'emporter des marchés en Irak, ces groupes auraient donné des échantillons de médicaments, et de l'équipement médical, au ministère irakien de la Santé. Celui-ci était alors contrôlé par des partisans du dirigeant chiite Moqtada Sadr.

Sur le marché noir

Le puissant dirigeant populiste, arrivé en tête aux élections législatives du 12 mai, dirigeait à l'époque une redoutable milice à la tête de la «résistance» à l'occupation des forces américaines. Il est aussi accusé d'avoir créé des escadrons de la mort contre les musulmans sunnites. Les plaignants affirment que les partisans de Sadr revendaient les produits donnés par les groupes pharmaceutiques sur le marché noir afin de financer ces attaques.

Dans un communiqué, AstraZeneca affirme que le groupe dispose d'un «programme de respect des lois solide et dynamique» et «ne tolère ni les pots-de-vin ni d'autres formes de corruption». Le ministère de la Justice américain n'a pas répondu aux demandes de commentaires. (ats/nxp)

Créé: 02.08.2018, 02h38

Articles en relation

Roche reste sur le podium de la rentabilité en 2017

Suisse Avec un chiffre d'affaires de 53 milliards de francs, Roche a conservé sa seconde place du classement en matière de rentabilité. Plus...

Roche fait main basse sur Foundation Medicine

Suisse Le géant bâlois injecte 2,4 milliards pour ingérer l'intégralité du développeur américain d'outils de diagnostics personnalisés en oncologie, Foundation Medicine, coté sur le Nasdaq. Plus...

140 emplois supprimés chez Notenstein La Roche

Suisse Vontobel, qui a racheté en 2007 la banque privée, va proposer une bourse à l'emploi aux personnes licenciées. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.