Rodman se rendra au sommet historique

Kim/TrumpDans un tweet, l'ex-basketteur apporte tout son soutien aux deux présidents. «Je suis prêt à apporter toute l'aide dont ont besoin mes amis, Donald Trump et le Maréchal Kim Jong Un».

«Grâce à mes sponsors (...) je vais m'envoler pour Singapour pour ce sommet historique», a tweeté l'ancienne star de la NBA.

«Grâce à mes sponsors (...) je vais m'envoler pour Singapour pour ce sommet historique», a tweeté l'ancienne star de la NBA. Image: DR/twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dennis Rodman, l'ancienne star extravagante du basket américain et visiteur fréquent de Pyongyang, a assuré qu'il serait à Singapour mardi prochain pour le sommet tant attendu entre Donald Trump et Kim Jong Un, et ce même si la Maison Blanche a déjà nié toute implication de sa part dans cette rencontre.

«Grâce à mes sponsors (...) je vais m'envoler pour Singapour pour ce sommet historique», a tweeté l'ancienne star de la NBA vendredi.

«Je suis prêt à apporter toute l'aide dont ont besoin mes amis, Donald Trump et le Maréchal Kim Jong Un», a-t-il ajouté.

Le message était assorti d'un photomontage le représentant, hilare, aux côtés du président américain et du dirigeant nord-coréen sous les drapeaux des deux pays.

L'ancien coéquipier de Michael Jordan aux Chicago Bulls s'est rendu cinq fois à Pyongyang depuis l'arrivée au pouvoir de Kim, grand fan de basket, qu'il appelle son «ami pour la vie».

«Il y a un an, le 15 juin, j'ai donné le livre The Art of the Deal au ministre (des sports, ndlr) Kim Il Guk à Pyongyang», a également tweeté Rodman samedi matin, en référence au best-seller de Donald Trump.

«J'espère que tout le monde l'aura lu avant le sommet historique de Singapour le 12 juin», a-t-il également écrit.

Alors que le New York Post avait annoncé que l'excentrique ancienne gloire de la NBA serait du voyage à Singapour, la Maison Blanche a nié jeudi toute implication de sa part dans ses discussions.

«Je ne vois pas quel rôle le meilleur rebondeur de l'histoire du basket peut jouer dans cette affaire», a expliqué Hogan Gidley, porte-parole de l'exécutif américain, sur Fox News.

«Il est formidable sur le parquet mais les négociations devraient être menées par ceux qui savent comment s'y prendre», a-t-il ajouté.

«Je l'aime bien, c'est un bon mec, mais il n'a pas été invité», a confirmé Donald Trump dans la foulée.

Reste donc à déterminer ce que Rodman fera précisément le 12 juin à Singapour. (afp/nxp)

Créé: 09.06.2018, 15h59

Galerie photo

Corée du Nord - USA: une poignée de main vers la paix?

Corée du Nord - USA: une poignée de main vers la paix? Poignée de main historique entre Donald Trump et Kim Jong Un. Elle marque l'ouverture d'un sommet lourd d'enjeux pour l'Asie et le monde.

Articles en relation

Aucun rôle-clé prévu pour Dennis Rodman

Sommet Trump/Kim Washington ne souhaite pas que l'ancienne star du basket américain s'immisce dans le sommet Trump/Kim à Singapour. Plus...

Le sommet inspire bars et restos de Singapour

Diplomatie Le secteur de la restauration a créé des petits plats et des cocktails en rapport avec le sommet historique entre Trump et Kim. Plus...

Qui paiera l'addition de Kim à Singapour?

Diplomatie La grande question en marge du sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un est de savoir qui va régler les frais de la délégation nord-coréenne. Plus...

Trump: «Tout est prêt» pour le sommet avec Kim

Etats-Unis C'est dans cinq jours que les deux dirigeants américain et nord-coréen se rencontreront. Plus...

Le bras droit de Kim Jong-un est à New York

Sommet Trump/Kim Le général Kim Yong Chol et Mike Pompeo se rencontrent à New York en vue du sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...