La Russie accuse l'Ukraine d'utiliser des bombes incendiaires

ConflitUn responsable du ministère russe des Affaires étrangères a accusé les forces ukrainiennes de recourir à des armes «interdites», après que des médias russes ont affirmé que des bombes incendiaires avaient été utilisées.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Garde nationale ukrainienne a aussitôt démenti ces accusations, qualifiées d'«absurdes» dans un communiqué. «Les forces ukrainiennes et les néonazis utilisent des armes interdites contre les habitants de Slaviansk, tirent sur les civils en fuite, tuent des enfants», a écrit Konstantin Dolgov, le délégué aux droits de l'Homme du ministère russe des Affaires étrangères sur Twitter.

«Kiev multiplie les crimes humanitaires contre la population civile du Sud-Est, il doit y avoir des enquêtes et les coupables doivent être punis», a-t-il ajouté.

L'agence publique Ria Novosti, citant les insurgés prorusses de l'Est de l'Ukraine, a affirmé que les forces ukrainiennes avaient utilisé des bombes incendiaires dans le village de Semenovka près de la ville de Slaviansk, un bastion prorusse.

La Russie n'a cessé ces dernières semaines d'accuser les forces ukrainiennes de recourir à des moyens disproportionnés dans leur opération armée contre l'insurrection dans l'est du pays. Le 30 mai, le Comité d'enquête russe a accusé l'Ukraine de violer la Convention de Genève de 1949 sur la protection des civils, indiquant rassembler des preuves et ouvrir une enquête pour «recours à des moyens et méthodes de guerre interdits». L'UE a de son côté appelé Kiev à la retenue dans ses opérations armées, tout en soulignant la légitimité selon elle de cette action. (afp/nxp)

Créé: 12.06.2014, 10h57

Articles en relation

Pas d'accord sur le gaz, les négociations suspendues

Ukraine Vladimir Poutine a lancé une mise en garde à l'Ukraine si elle maintenait son refus du tarif gazier proposé lors des négociations à Bruxelles. Celles-ci ont été suspendues sans résultat. Plus...

Ukraine: l'Allemagne croit voir «le bout du tunnel»

CRISE La création de couloirs humanitaires dans les zones de combats de l'Est séparatiste, réclamés par Moscou, pourrait changer la donne, selon le chef de la diplomatie allemande. Plus...

Moscou souhaite mieux «coopérer avec la Suisse»

ECONOMIE Alexey Ulyukaev, ministre russe du développement économique, a évoqué la crise ukrainienne et les relations entre Suisse et Russie lors d'une conférence de presse à Genève. Plus...

Les rebelles attaquent l'aéroport de Lougansk

Ukraine Alors que les discussions se poursuivent sur le prix du gaz entre Kiev et Moscou, Petro Porochenko a ordonné la création de couloirs dans les zones de combat. L'aéroport de Lougansk a été attaqué par des rebelles. Plus...

Kiev négocie tous azimuts avec Moscou

Ukraine Moscou et Kiev sont parvenus à une «compréhension réciproque» sur des aspects essentiels du plan de paix du président ukrainien Petro Porochenko. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.