La Russie va expulser des diplomates à son tour

Ex-espion empoisonnéSuite à l'annonce de Londres, qui a décidé de renvoyer 23 diplomates russes, Moscou va riposter.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Russie va «bien sûr» expulser des diplomates britanniques en riposte à l'expulsion de 23 de ses diplomates décidée par Londres suite à l'empoisonnement d'un ex-agent double russe réfugié en Angleterre, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie russe.

«Nous allons bien sûr le faire», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, interrogé à Astana, au Kazakhstan, sur la réponse de Moscou aux sanctions britanniques.

Tout en dénonçant la position de Londres comme «absolument irresponsable», le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a indiqué jeudi que l'intensité de la riposte russe sera décidée in fine par le président Vladimir Poutine, actuellement en campagne électorale avant la présidentielle de dimanche.

Seule explication «plausible»

Londres, Berlin, Paris et Washington ont publié un communiqué commun affirmant que la responsabilité de Moscou était la seule explication «plausible» dans l'empoisonnement le 4 mars de l'ex-espion russe Sergueï Skirpal et de sa fille dans le sud de l'Angleterre à l'aide d'un agent innervant militaire.

La Russie clame son innocence et dément catégoriquement l'existence du programme d'armes chimiques «Novitchok», l'agent toxique mis en cause par les autorités britanniques dans cet empoisonnement.

La Russie a également annoncé préparer «des mesures de représailles» envers Washington à la suite des nouvelles sanctions américaines en réponse à l'ingérence présumée de Moscou dans l'élection présidentielle américaine de 2016 et à plusieurs cyber-attaques.

(afp/nxp)

Créé: 16.03.2018, 09h51

Articles en relation

Ex-espion empoisonné: la Russie prépare sa riposte

Diplomatie Depuis l'hospitalisation de Sergueï Skripal, le ton monte entre Moscou et Londres. La Russie se dit toujours innocente alors que Theresa May a annoncé des sanctions. Plus...

Et si la vraie cible était la fille de l'ex-espion?

Royaume-Uni Ioulia, la fille de Sergueï Skripal, devait épouser un homme dont la famille désapprouvait l'union. La future belle-mère, un agent russe, aurait organisé leur empoisonnement. Plus...

Le Kremlin «n'admet pas» les accusations

Ex-espion russe La Russie, qui n'admet pas les avertissements de Londres, a averti qu'elle répondrait à toute forme de rétorsion après l'empoisonnement suspect de l'ex-espion Skripal. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.