La Russie menace de bloquer Facebook en 2018

CensureUne nouvelle législation est à l'origine des menaces de sanctions contre les utilisateurs du réseau social américain.

Facebook est l'un des principaux moyens de communication employé par exemple par l'opposant Alexeï Navalny.

Facebook est l'un des principaux moyens de communication employé par exemple par l'opposant Alexeï Navalny. Image: Archives/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les autorités russes ont menacé mardi de bloquer le réseau social américain Facebook en 2018, s'il ne respecte pas une loi récente. La nouvelle législation contraint les sociétés internet à stocker les données personnelles de leurs utilisateurs en Russie.

Le respect de cette loi «est obligatoire pour tout le monde. Dans tous les cas, nous ferons en sorte que la loi soit respectée ou alors l'entreprise ne pourra plus travailler sur le territoire russe», a déclaré le patron de l'agence de régulation des télécoms Alexandre Jarov, cité par les agences russes.

Il a précisé attendre que le groupe américain l'informe des mesures qu'il compte prendre et que des procédures seraient possibles en 2018.

LinkedIn bloqué

Ce n'est pas la première fois que les autorités haussent le ton face aux géants de l'internet concernant l'application de cette loi qui a déjà conduit au blocage du réseau professionnel LinkedIn.

Mais ces déclarations interviennent dans un contexte tendu quelques jours après que Facebook a accepté de fournir au Congrès américain le contenu de messages qui auraient été financés par la Russie pour influencer la présidentielle de 2016.

Elles interviennent aussi alors que la Russie se prépare à sa propre présidentielle en mars prochain, sur fond de tour de vis croissant sur l'internet russe ces dernières années qui a été dénoncé par l'opposition comme un moyen de faire taire les voix dissidentes.

Facebook est l'un des principaux moyens de communication employé par exemple par l'opposant Alexeï Navalny, qui bien qu'ignoré des télévisions nationales a fait descendre des dizaines de milliers de jeunes dans la rue au printemps. L'homme politique a cependant peu de chance de pouvoir affronter Vladimir Poutine lors de la présidentielle de mars prochain, la commission électorale ayant expliqué que son passé judiciaire empêchait une candidature.

«Nous comprenons parfaitement que Facebook a un nombre d'utilisateurs significatif sur le territoire russe mais d'un autre côté, nous comprenons que ce n'est pas un service unique, il y a d'autres réseaux sociaux», a assuré M. Jarov.

Adoptée en 2014 malgré les vives critiques des acteurs de l'internet et entrée en vigueur en 2015, la loi en cause oblige les services de messagerie, les moteurs de recherche et les réseaux sociaux étrangers de stocker en Russie les données personnelles de leurs utilisateurs russes. (ats/nxp)

Créé: 26.09.2017, 13h44

Articles en relation

Facebook balance les pubs liées à Moscou

Etats-Unis Dans le cadre de l'affaire russe, le réseau social va fournir au Congrès des informations sur des publicités liées à la Russie. Plus...

Publications de la rébellion rohingya interdites

Facebook Facebook est un outil clé dans la guerre de l'information pour les défenseurs de la cause des Rohingyas ou pour l'armée birmane. Plus...

Facebook supprime des filtres antisémites

Publicité Après des révélations de la presse, le réseau social ne proposera plus aux annonceurs de pouvoir cibler des utilisateurs antisémites. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...