Sainte-Sophie va redevenir une mosquée

TurquieL'ex-basilique Sainte-Sophie, un musée aujourd'hui, va redevenir une mosquée, selon les voeux du président turc Erdogan.

Transformée en musée sous le régime laïque de Mustafa Kemal Atatürk dans les années 1930, Sainte-Sophie fait régulièrement l'objet de polémiques entre chrétiens et musulmans.

Transformée en musée sous le régime laïque de Mustafa Kemal Atatürk dans les années 1930, Sainte-Sophie fait régulièrement l'objet de polémiques entre chrétiens et musulmans. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré mercredi que «le temps est venu» pour l'ex-basilique Sainte-Sophie d'Istanbul de redevenir «une mosquée». Le dirigeant estime que sa transformation en musée avait été une «très grosse erreur».

La qualification de musée «sera retirée» du statut du monument, a affirmé M. Erdogan lors d'un entretien à la télévision A Haber. «Nous appellerons Ayasofya [le nom turc de Sainte-Sophie] une mosquée». Construite au VIe siècle à l'entrée du détroit du Bosphore et de la Corne d'or, cette ancienne basilique où étaient couronnés les empereurs byzantins a été convertie en mosquée au XVe siècle, après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453.

Transformée en musée sous le régime laïque de Mustafa Kemal Atatürk dans les années 1930, Sainte-Sophie fait régulièrement l'objet de polémiques entre chrétiens et musulmans en raison de la multiplication d'activités liées à l'islam en son sein, avec des séances de lecture de versets du Coran ou des prières collectives.

Le statut de ce monument, classé au patrimoine mondial de l'Unesco et visité par des millions de touristes chaque année, autorise les croyants de toutes les religions à y méditer, réfléchir ou simplement à profiter de son architecture.

Après le scrutin

M. Erdogan mène campagne pour éviter un vote sanction contre son Parti de la justice et du développement (AKP) lors des élections locales de dimanche.

Affirmant que «le temps est venu de prendre une telle mesure» de changement de dénomination de Sainte-Sophie «vu qu'il y a une demande» de la part du peuple turc, le dirigeant a indiqué qu'elle serait examinée après le scrutin. L'idée avait déjà été évoquée dimanche par M. Erdogan.

Cette mesure serait susceptible de provoquer la colère des chrétiens et d'attiser les tensions avec la Grèce voisine, qui a plusieurs fois exprimé sa préoccupation quant aux initiatives qui remettent en question le statut de Sainte-Sophie, l'un des lieux emblématiques du passé orthodoxe d'Istanbul. (afp/nxp)

Créé: 28.03.2019, 03h26

Articles en relation

Elections à haut risque pour Erdogan

Turquie Le président turc Recep Tayyip Erdogan affronte dimanche des élections locales en pleine tempête économique. Plus...

Erdogan se la joue crooner pour charmer les foules

Turquie Depuis quelques semaines, le président turc commence ses meetings en fredonnant une chanson qui fait son effet parmi ses partisans. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.