Saisie record de cornes de rhinocéros

Hong KongAu moins 24 cornes de rhinocéros ont été découvertes dans des cartons à l'aéroport de Hong Kong.

Deux trafiquants ont été arrêtés avec 24 cornes de rhino à l'aéroport de Hong kong.

Deux trafiquants ont été arrêtés avec 24 cornes de rhino à l'aéroport de Hong kong. Image: DR/twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les douaniers à l'aéroport international de Hong Kong ont arrêté deux passagers qui transportaient 40 kilogrammes de corne de rhinocéros, un record pour des cornes passées en contrebande via les airs.

Au moins 24 cornes, d'une valeur estimée à huit millions de dollars hongkongais (900'000 euros), ont été saisies, selon une photographie publiée par les autorités.

Les contrebandiers présumés arrivaient dans l'ex-colonie britannique en provenance de Johannesburg et se rendaient à Ho Chi Minh ville, au Vietnam. Ils avaient empaqueté le tout dans des boîtes en carton, selon un communiqué publié jeudi soir par le service des douanes. Celui-ci n'a pas précisé leur nationalité.

D'après ADM Capital Foundation, branche philantrophique du fonds d'investissement du même nom, cette saisie représente un cinquième des quantités de cornes de rhinocéros découvertes dans la ville ces cinq dernières années.

Huit tonnes d'écailles de pangolin

Sophie le Clue, directrice du programme environnemental de la Fondation, a estimé qu'un réseau de trafiquants était à l'origine de cette opération.

«On aimerait voir moins de saisies et davantage de responsables de ces délits devant un tribunal, pas seulement les mules» (personnes uniquement chargées du transport), a-t-elle dit à l'AFP.

Quinze jours auparavant, Hong Kong avait annoncé la saisie record de huit tonnes d'écailles de pangolin dans un conteneur en provenance du Nigeria et à destination du Vietnam. Un millier de défenses d'ivoire avaient aussi été saisies.

Les associations de défense de l'environnement locales appellent les autorités à en faire plus pour lutter contre le trafic d'animaux sauvages.

Hong Kong, tout petit territoire, représente environ un cinquième des saisies mondiales d'ivoire réalisées ces dix dernières années, et près de la moitié celles de pangolins, selon une étude publiée en janvier par le Hong Kong Wildlife Trade Working Group (HKWTWG), coalition d'associations hongkongaises.

Celle-ci dénonce le fait que la contrebande d'espèces sauvages n'est pas réprimée par la législation contre le crime organisé, qui vise le trafic de drogue ou les triades. Les amendes infligées aux quelques contrebandiers qui se font arrêter sont rarement très élevées.

La demande de cornes de rhinocéros émane surtout de Chine et du Vietnam, où la médecine traditionnelle leur attribue toutes sortes de vertus, dont celles de guérir le cancer ou l'impuissance. Elles sont pourtant composées de kératine comme les ongles humains.

L'Afrique du Sud, pays frontalier du Zimbabwe qui abrite environ 80% de la population mondiale de rhinocéros, a perdu plus de 7.100 animaux lors des dix dernières années. (afp/nxp)

Créé: 15.02.2019, 07h10

Articles en relation

Un chien trouve 116 kilos de cornes de rhinocéros

Afrique du Sud Les cornes de rhinocéros, d'une valeur de 1,4 million d'euros, étaient destinées à Dubaï. Elles ont été confisquées par les douanes sud-africaines et une enquête a été ouverte. Plus...

Accusés de possession de cornes de rhinocéros

Zimbabwe Sept ressortissants chinois ont été arrêtés et ont comparu en justice pour avoir été retrouvés avec des morceaux de cornes de rhinocéros. Plus...

Tigre et rhinocéros: leur commerce reste interdit

Chine Les autorités chinoises ont décidé de maintenir l'interdiction du commerce de produits provenant de ces deux animaux sauvages. Plus...

Des rhinocéros noirs réintroduits n'ont pas survécu

Tchad Quatre des six rhinocéros noirs réintroduits en mai dans un parc au Tchad, sont morts six mois plus tard. Plus...

Baisse du nombre de rhinocéros braconnés

Afrique du Sud Le braconnage sud-africain de rhinocéros est en forte baisse en ces premiers mois de 2018. Une baisse spectaculaire pour ce pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.