Sanders dépasse Joe Biden dans un sondage

Primaires démocratesPour la première fois, Bernie Sanders devance Joe Biden dans un sondage de référence, alors que Bloomberg surgit à la 3e place.

Joe Biden et Bernie Sanders, vendredi 7 février 2020.

Joe Biden et Bernie Sanders, vendredi 7 février 2020. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Déjà porté par ses bons résultats dans l'Iowa, le sénateur indépendant Bernie Sanders a devancé pour la première fois l'ancien vice-président Joe Biden dans un sondage national de référence publié lundi. Celui-ci enregistre également une poussée spectaculaire du milliardaire Michael Bloomberg.

Ces résultats marquent un «tournant spectaculaire dans la course» pour décrocher l'investiture démocrate et défier le président républicain Donald Trump le 3 novembre, note l'université Quinnipiac, qui a mené le sondage. C'est la première fois que le socialiste Bernie Sanders (25%) arrive devant le modéré Joe Biden (17%) dans son enquête d'opinion nationale.

Derrière eux, l'ex-maire de New York Michael Bloomberg bondit à la troisième place (15%), une hausse remarquable par rapport aux 8% enregistrés par Quinnipiac fin janvier. Et d'autant plus notable que cet ex-républicain et ex-indépendant ne fait pas campagne dans les premiers États qui votent pour les primaires en février. Il compense en arrosant copieusement de publicités auto-financées les États qui voteront à partir du «Super Tuesday», le 3 mars, lorsqu'il entrera en lice.

Il est suivi par la sénatrice progressiste Elizabeth Warren (14%) puis par le jeune ex-maire Pete Buttigieg (10%), qui a le vent en poupe depuis sa victoire, sur le fil, dans l'Iowa le 3 février. Mené juste après ce vote chaotique, du 5 au 9 février, auprès d'électeurs démocrates ou proches du parti (marge d'erreur de 3,8 points de pourcentage), le sondage Quinnipiac ne donne que 4% à la sénatrice modérée Amy Klobuchar.

Tous vainqueurs contre Trump

«La quatrième place de Biden dans l'Iowa a de toute évidence nettement entamé ce qui était sa plus grosse force»: la perception qu'il était le plus à même de battre Donald Trump, analyse Tim Malloy, de l'université Quinnipiac. «Est-ce que le camp Bloomberg prépare son cheval blanc pour qu'il vienne à la rescousse ? Peut-être pas encore mais sans mettre un pied dans l'Iowa ou le New Hampshire (qui vote mardi, ndlr), son ombre flotte désormais au-dessus des primaires», juge-t-il.

Dans un éventuel duel face à Donald Trump, tous les principaux candidats arrivent vainqueurs, selon l'université Quinnipiac. Mais les avances sont plus au moins confortables (marge d'erreur de 2,5 points), avec en tête Bloomberg (51% contre 42% pour Trump), Sanders (51% contre 43%) et Biden (50% contre 43%). La centriste Klobuchar (49% contre 43%) devance de peu la progressiste Warren (48% contre 44%) face à Donald Trump, Buttigieg arrivant ensuite (47% contre 43%). (ats/nxp)

Créé: 10.02.2020, 23h56

Mardi, vote crucial du New Hampshire

En dépit de sa petite taille, l'État américain du New Hampshire, situé dans le nord-est, pèse dans la course à la présidentielle et les électeurs qui s'y prononceront mardi pour le deuxième vote des primaires démocrates sont encore indécis. Il est devenu, tous les quatre ans, un passage obligé pour les candidats: si les assemblées électorales -- ou «caucus» -- de l'Iowa sonnent le départ, le vote du New Hampshire dégage généralement les tendances et permet, déjà, d'éliminer les plus faibles. Ses résultats sont traditionnellement suivis de très près par le reste du pays, et à raison: 14 des 17 dernières élections présidentielles ont sacré des candidats sortis vainqueurs de la primaire de leur parti dans le New Hampshire.

Articles en relation

Pete Buttigieg remporte officiellement l'Iowa

Primaire démocrate Une semaine après le scrutin, qui a tourné au fiasco, le parti démocrate a dévoilé les résultats de la primaire dans l'Iowa. Plus...

Buttigieg et Sanders attaqués par leurs rivaux

Débat démocrate Arrivés en tête des primaires dans l'Iowa, les deux hommes ont subi, lors d'un débat vendredi, des attaques de la part des autres candidats. Plus...

Buttigieg, l'outsider qui se voit à la Maison-Blanche

États-Unis Le démocrate de 38 ans Pete Buttigieg pourrait créer la surprise dans la primaire démocrate de l'Iowa malgré son manque d'expérience et son déficit de notoriété. Plus...

Loin de l'Iowa, Michael Bloomberg place ses pions

Etats-Unis Le milliardaire et ancien maire de New York, qui a annoncé sa candidature à l'investiture démocrate fin novembre, grimpe dans les sondages. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.