Des Saoudiennes vont assister à un match de foot

Arabie saouditePour la première fois en Arabie Saoudite, des femmes pourront assister à partir de vendredi à des matches de football de la Ligue.

Les équipes de foot ont encouragé les femmes à venir les voir jouer.

Les équipes de foot ont encouragé les femmes à venir les voir jouer. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des femmes vont assister à un match de football vendredi dans un stade de Jeddah, une première en Arabie saoudite, royaume ultraconservateur qui a amorcé une timide ouverture de la société.

Parmi les réformes lancées par les autorités figure un allègement des restrictions imposées aux femmes, dont l'autorisation de conduire à compter du mois de juin et d'assister à des évènements sportifs. Mais dans ce pays régi par une forme rigoriste de l'islam sunnite et où la mixité est interdite en public, les femmes continuent de devoir porter le voile intégral en public et avoir l'assentiment d'un tuteur masculin -père, mari ou frère- pour voyager ou faire des études.

Vendredi néanmoins, elles pourront pour la première fois s'asseoir dans les tribunes d'un stade pour voir un match de football, à la King Abdullah Sports City de Jeddah (ouest). Les spectatrices, seules ou accompagnées de leur famille, assisteront depuis des places spécialement réservées pour elles à la rencontre de la Ligue professionnelle saoudienne entre Al-Ahli et Al-Batin (à partir de 20H00 locales, 17H00 GMT).

Encouragement des équipes

Bien avant le coup d'envoi, des Saoudiennes ont exprimé leur enthousiasme. «Je regardais tout le temps les matches à la télévision, alors que mes frères s'y rendaient. j'étais triste et je me demandais pourquoi je ne pouvais pas y aller. Mais aujourd'hui cela a changé, c'est un jour de plaisir et de joie», a déclaré à l'AFP Noura Bakhourji. Roueida Ali Qassem s'est dite «fière et très contente de ces changements».

Sur leur compte Twitter, les équipes ont encouragé les femmes à se rendre au stade et certaines ont annoncé des tenues spéciales pour les spectatrices aux couleurs du club. La veille, une société privée saoudienne a ouvert dans un centre commercial de Jeddah le premier salon automobile pour les femmes, qui peuvent choisir un véhicule avant d'avoir le droit de se lancer sur les routes dans cinq mois.

L'Arabie saoudite était le seul pays au monde à interdire le volant aux femmes. Ces mesures d'ouverture de la société s'inscrivent dans le cadre des réformes mises en oeuvre par le jeune prince héritier Mohammed ben Salmane. (afp/nxp)

Créé: 12.01.2018, 14h06

Articles en relation

Les Saoudiennes assistent à leur 1er salon de l'auto

Arabie saoudite Dès le mois de juin, les femmes pourront conduire des voitures en Arabie saoudite. Un salon de l'auto leur est consacré. Plus...

Des Saoudiennes vont voir leur premier match de foot

Arabie saoudie Pour la première fois, des femmes pourront assister à partir de vendredi à Ryad, Jeddah et Damman à des rencontres de la Ligue Professionnelle de football. Plus...

Les Saoudiennes pourront conduire des motos

Arabie saoudite Les réformes du prince héritier Mohammed ben Salmane se poursuivent. Les femmes pourront non seulement conduire des voitures mais aussi des motos et des camions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.