Fausse alerte au Novitchok à Salisbury

Royaume-UniLa police a bouclé dimanche un quartier de Salisbury après un «incident médical». «Rien» ne suggère qu'il s'agisse de Novitchok.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux personnes sont tombées malades après avoir mangé dans un restaurant de Salisbury. «Rien» ne suggère l'usage de l'agent innervant Novitchok, affirme la police. L'ex-agent russe Sergueï Skripal avait été empoisonné début mars dans cette ville anglaise.

La police britannique avait bouclé dimanche en fin d'après-midi un secteur de cette ville du sud-ouest de l'Angleterre. Deux personnes étaient tombées malades dans un restaurant, le Prezzo. Et le service d'ambulance avait contacté les forces de l'ordre vers 18h45.

«Nous pouvons maintenant confirmer qu'il n'y a rien suggérant que le Novitchok soit la substance» en cause, a déclaré la police du Wiltshire dans un communiqué. Les deux personnes, un homme d'une quarantaine d'années et une femme d'une trentaine d'années, ont été hospitalisées à Salisbury et ont fait l'objet d'une «évaluation clinique», a précisé la police. Elles «restent à l'hôpital en observation», a-t-elle ajouté.

Evoquant le périmètre de sécurité mis en place pour répondre à cet incident, la police a souligné «qu'en raison d'événements récents survenus dans la ville (l'affaire Skripal, NDLR) et des inquiétudes liées au fait que le couple a été exposé à une substance inconnue, l'ensemble des services d'urgence ont adopté une approche très prudente».

L'incident n'est plus considéré comme «majeur», mais un cordon de sécurité restera en place autour du restaurant, les enquêteurs cherchant à déterminer si «un crime a été commis», selon le communiqué. Le reste du secteur qui avait été bouclé va en revanche être rouvert.

Crise diplomatique

C'est à Salisbury que l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille ont été empoisonnés le 4 mars au Novitchok, un puissant agent innervant conçu en Union soviétique.

Le Royaume-Uni accuse Moscou d'être à l'origine de cette attaque, qui a provoqué une grave crise diplomatique entre le Kremlin et les Occidentaux. Hospitalisés pendant plusieurs semaines, les Skripal ont survécu à l'empoisonnement, ainsi qu'un policier qui avait été contaminé en leur portant secours.

En juin, deux nouvelles personnes ont été contaminées par la même substance. Dawn Sturgess, une mère de trois enfants âgée de 44 ans, avait été hospitalisée dans un état critique et est décédée le 8 juillet. Son compagnon, Charlie Rowley, a pu sortir de l'hôpital quelques jours plus tard.

Visite de la cathédrale

Deux ressortissants russes présentés comme des agents des services de renseignement militaires et opérant sous les pseudonymes d'Alexandre Petrov et Rouslan Bochirov et ont été inculpés de tentative de meurtre au début du mois en Angleterre.

Dans un entretien diffusé jeudi à la télévision russe, deux hommes ressemblant aux suspects filmés par une caméra de surveillance à Salisbury ont nié toute implication dans l'empoisonnement de Sergueï Skripal. Se présentant comme des hommes d'affaires, ils ont en outre assuré s'être rendus dans cette ville du sud de l'Angleterre pour visiter sa cathédrale. (afp/nxp)

Créé: 16.09.2018, 22h37

Articles en relation

Les deux agents russes se sont arrêtés à Genève

Attaque au Novitchok Londres a lancé un mandat d'arrêt européen contre deux Russes soupçonnés d'avoir mené l'attaque au Novitchok contre l'ex-agent double russe Skripal. Peu avant les faits, ils s'étaient arrêtés à Genève. Plus...

Ils se sont fait passer pour des hommes d'affaires

Affaire Novitchok Deux Russes sont soupçonnés d'avoir empoisonné à Londres l'ex-agent Skripal. Pour obtenir leur visa d'entrée, ils ont dit être des hommes d'affaires. Plus...

Novitchok: Londres accuse Vladimir Poutine

Royaume-Uni Le gouvernement britannique accuse le président russe d'être responsable «en dernier ressort» de l'empoisonnement de Sergueï Skripal. Plus...

C'est bien du Novitchok qui a tué à Amesbury

Grande-Bretagne La mère de famille de trois enfants, décédée le 8 juillet, a bien été en contact avec un produit innervant très puissant. Plus...

Novitchok: il pensait offrir du parfum à son amie

Grande-Bretagne Sa compagne, Dawn Sturgess, est décédée le 8 juillet. Charlie Rowley lui avait offert une bouteille de parfum, trouvée par terre. C'était du Novitchok. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.